Précurseur dans le solaire dans le grande distribution, E.Leclerc devient un acteur du marché l'énergie

Au cœur de l’été, l’info a fait l’effet d’une petite bombe dans le secteur de l’énergie. C’est acté. Le groupe E.Leclerc se lance dans la vente d’énergie. Michel-Edouard Leclerc le confirme sur son blog « de quoi je me mel » à la date du 23 juillet. « Je confirme donc qu’E.Leclerc se lance bien dans l’énergie aux particuliers. La communication détaillée pour le grand public est prévue pour la rentrée. En attendant, nous sommes en phase de test. Quelques milliers de collaborateurs et adhérents du Mouvement E.Leclerc ont accepté de se porter volontaires pour rôder ce nouveau service, et nous permettre de faire les ultimes calages aussi bien techniques que dans la relation client ».

Une offre verte d’inspiration solaire

En matière de vente d’énergie, E.Leclerc n’en est pas à son coup d’essai. Ainsi, en obtenant la libéralisation des prix et de la distribution des carburants au début des années 1980, E.Leclerc prenait déjà pied dans l’énergie, au point de devenir aujourd’hui le 2ème opérateur pétrolier en France, juste après Total. Cette fois, c’est dans la vente d’électricité que se lance le premier distributeur français – il a ravi cette première place à Carrefour ces dernières années-. Depuis quelque temps déjà, E.Leclerc s’est rapproché du marché de l’électricité à travers le déploiement d’ombrières photovoltaïques sur les parkings de ses supermarchés. Le groupe a même été précurseur en la matière avec le premier supermarché équipé d’ombrières bois au Leclerc de Saint-Aunes à côté de Montpellier, en vente totale via le tarif d’achat attractif de l’époque. C’était il y a presque dix ans.

Depuis, cette installation a essaimé et a fait des petits. Dans le Sud-Ouest notamment puis peu à peu partout en France, et le plus souvent en autoconsommation. Jusqu’à envisager de vendre le surplus d’électricité solaire aux voisins du supermarché. Et la velléité de devenir réalité à une toute autre échelle cette fois. Dans ce nouveau business, une offre verte sera en bonne place. « Energies E.Leclerc proposera une offre « verte » et compensera donc en achetant un certificat d’électricité « Garantie d’origine » certifiant que chaque KWh d’électricité acheté a été produit à partir d’une source d’énergie renouvelable (hydraulique, éolien et solaire) » affirme le patron emblématique.

10% du marché en 2025

Connu pour son positionnement prix très agressif, E.Leclerc ne dérogera pas à la règle en matière de vente d’électricité. « Je l’affirme l’offre d’E.Leclerc sera la moins chère du marché, y compris par rapport à celle des nouveaux arrivants ! Comme tous les distributeurs d’électricité en France, nous payons les taxes et frais d’acheminement qui sont identiques.Nous sommes cependant en capacité de proposer une offre au meilleur prix, en agissant sur la seule partie du prix laissée à la libre appréciation de chaque fournisseur : les coûts d’approvisionnement et de commercialisation. Autrement dit, nous réduisons nos marges » poursuit Michel-Edouard Leclerc.

Dans ce marché composé de 32,4 millions de consommateurs, l’objectif d’E.Leclerc est de devenir rapidement le fournisseur alternatif de référence en recrutant 3 millions de clients d’ici 2025, soit 10% du marché. « Les dépenses en énergie représentent annuellement près de 8% des dépenses des ménages. C’est une part significative de leur budget ! Nous souhaitons donc offrir à tous les Français la même électricité à prix E.Leclerc » assure-t-il. Ce projet devrait déboucher sur la création d’environ 200 emplois nets en France.

Encadré
Verbatim de Michel-Edouard Leclerc lors de l’inauguration des ombrières du Leclerc de Pinheuil (33)

«Avec l’autoconsommation, le modèle économique est bon comme avec l’énergie positive voir partageable. Je félicite les adhérents du Sud-Ouest, je les encourage Dans les années à venir, je veux que nous soyons les mieux disants en matière d’énergie et de processus d’économies d’énergie et de diminution de CO2. Vous, adhérents, avez un rôle moteur. Votre action pionnière dans le solaire doit être renouvelable et renouvelée. L’ensemble de ces projets doivent être les pièces d’un grand puzzle ». Vous avez dit prémonitoire!
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés