Patrick Pouyanné (Total) : « Nous nous sommes fixés un objectif de 10 GW à 10 ans… »

Patrick Pouyanné (PDG de Total) : « Nous nous sommes fixés un objectif de 10 gigawatts à 10 ans [] Je pense qu’on pourrait dans la prochaine PPE viser 5 GW par an sans difficulté »

Patrick Pouyanné : Bonjour, merci Monsieur le Ministre d’avoir invité à cette assemblée. C’est un peu originale de voir Total venir parler de solaire effectivement, comme vous l’avez dit, Madame la Directrice, c’est depuis 2011 en fait que le groupe est engagé dans le solaire puisque c’est en 2011 que nous sommes devenus actionnaire majoritaire la société SunPower aux Etats-Unis, que nous avons construit en 2015 la plus grande centrale solaire au monde avec 750 Mégawatts en Californie et que nous sommes aujourd’hui numéro un aux Etats-Unis sur le solaire distribuée, avec 15% de parts de marché, devant Tesla d’Elon Musk ce dont nous faisons moins de communication publique que lui-même avec 500 Mégawatts installés par an aux Etats-Unis, de solaire distribué.

Tout ça nous a donné de l’ambition, cette ambition s’est traduite récemment par un certain nombre d’acquisitions dans ce domaine, la dernière en France qui va bientôt se matérialiser avec l’acquisition de la société Direct Energie qui avait acheté peu de temps avant la société Quadran. Par ailleurs nous avions mis en place il y a un an et demi une filiale, Total Solar, avec également l’ambition de venir faire du solaire en France.

Nous y allons petit à petit, comme toujours chez Total, nous apprenons en marchant. Je redécouvre par le solaire ce qu’est le pays de France et je dois vous avouer que quand je lis la liste le nombre d’administrations qui doivent être consultées pour faire un malheureux projet de 20 Mégawatts dans ce pays, c’est à dire pas grand-chose, je vais vous le dire devant vous quand même, parce que l’ancien haut fonctionnaire que je suis a été quelque peu choqué.

Il faut aller consulter la DDT, la DREAL, le MRAE, l’ONF, le SDIS, la DGAC, la DRAC, l’ABF, la commune, le PCI, la Chambre d’Agriculture, le Parc Naturel, . RTE ça fait quinze entités différentes et quand Isabelle dit 10 mois, moi j’ai le sentiment que mes équipes en ont plus devant eux et qu’en fait pour faire du solaire en France ils font dimensionner son équipe en fonction du délai administratif pour instruire un dossier.

Monsieur le Ministre, je ne peux que saluer votre volonté de simplification, que vous avez avec grand pragmatisme comme toujours, mis en œuvre aujourd’hui. Je pense qu’elle est essentielle si nous voulons atteindre l’ambition que doit avoir le pays et je ne peux que rejoindre le calcul simple qu’a fait Jean-Bernard Lévy s’est effectivement 100 gigawatts qu’il faut construire dans ce pays à un horizon de 15 ans si on veut respecter l’ensemble, raisonnable d’ailleurs, d’une énergie décarbonée pour notre pays.

Lire la suite et voir la vidéo…

Cet article est publié dans Actualités et tagué . Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés