Les moutons de la centrale solaire de Badaroux : au cœur d’une démarche éco-responsable, sociétale et humaniste

La SCEA (société civile d’exploitation agricole) « La Ferme de Pipo » du foyer Arc en Ciel de Pierrefiche a transhumé son troupeau de moutons au lieu-dit « Redoundel », sur la centrale solaire de Badaroux développée et exploitée par le groupe Urbasolar. Un arc en ciel d’humanité !

Le foyer de Pierrefiche (un des trois foyers de l’association Arc en ciel) a été créé en 1998 et accueille 40 personnes adultes en situation de handicap provenant de plusieurs régions de France. Sa vocation est d’accueillir des adultes déficients et/ou avec une pathologie mentale 365 j/365js. Ces personnes qui n’ont pas la possibilité de pouvoir travailler ont besoin d’un accompagnement éducatif au quotidien, et c’est là le rôle de l’association Arc en Ciel.

Un arc en ciel d’humanité

 

Promouvoir un cheptel en voie de disparition

 

La particularité du foyer de Pierrefiche est de disposer d’une ferme – La Ferme de Pipo – où les animaux et le grand jardin sont utilisés comme support éducatif. De nombreuses études ont en effet démontré le bien fait de la relation à l’animal et à la nature dans l’accompagnement et le bien être des personnes. La ferme, certifiée Bio, produit des légumes et élève des moutons de race Thônes et Marthod. Le choix de cette race n’est pas dû au hasard, mais à une volonté de l’association de promouvoir un cheptel qui était en voie de disparition. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et c’est dans ce contexte qu’a eu lieu la transhumance des ovins sur la centrale solaire de Badaroux, et ce sous la vigilance des résidents du foyer.

Un partenariat « gagnant-gagnant »
Touché par cette démarche à la fois humaine, écologique et responsable, le groupe Urbasolar qui partage ces valeurs a signé une convention pour l’entretien pastoral du site du parc photovoltaïque de Badaroux en Lozère. Il s’agit là d’un partenariat gagnant-gagnant qui permet aux animaux de la Ferme de Pipo de brouter de l’herbe fraiche, tout en assurant l’entretien du parc et ce de la manière la plus écologique qu’il soit ! La transhumance qui a eu lieu le 07 Mai dernier s’est déroulée du mieux possible grâce notamment au SDEE de la Lozère, aux résidents du foyer et au coordinateur ferme Mr Sezille ainsi qu’à Mr Bresson de Grolac qui a gentiment prêté son van !

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés