Les données locales énergie : un enjeu pour le développement des stratégies énergétiques des territoires

Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot, a réaffirmé l’ambition du Gouvernement en matière de maîtrise de la consommation d’énergie dans les territoires à l’occasion d’une Data Session, journée de mobilisation d’intelligence collective organisée par le ministère de la Transition écologique et solidaire en collaboration avec la mission Etalab.

Les collectivités territoriales, en première ligne dans la lutte contre le changement climatique, jouent un rôle clef dans la maîtrise des consommations d’énergie, la promotion des énergies renouvelables et l’amélioration de la qualité de l’air. La mise à disposition des données d’énergie a été rendue possible grâce à la loi relative à la transition énergétique pour la croissante verte, qui a ainsi positionné les territoires au cœur de l’action. La connaissance des données locales énergie est donc un des maillons importants de la transition énergétique.

Les données locales d’énergie contribuent à construire les stratégies de développement énergétique en France, grâce à une prise de conscience au sein des territoires, a rappelé Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, le 10 octobre lors de la clôture de la Data Session dédiée à ces données locales. Les données d’énergie sont essentielles pour l’élaboration des plans climat-air-énergie territoriaux et permettent, par exemple, de diagnostiquer les consommations énergétiques dans les territoires, d’aider à la planification des nouvelles orientations énergétiques comme les énergies renouvelables.

Cette Data Session s’inscrit pleinement dans le temps de l’action et contribue directement au développement et à l’utilisation des données, grâce au partage et à l’innovation a déclaré Brune Poirson. Dans le cadre de cet évènement, la secrétaire d’État a annoncé la définition et mise en œuvre de trois axes prioritaires :

la mise en place progressive d’un nouveau dispositif plus complet d’accès aux données énergies, intégré à la plateforme nationale data.gouv.fr,
la création d’une boite à outils socle pour les collectivités locales afin de les accompagner dans la préparation de leur plan climat-air-énergie. Les start up de la Green Tech verte sont invitées à la déployer, l’enrichir ou l’adapter pour le bénéfice des collectivités,
l’ouverture d’un « lab » sur les données énergie dans les incubateurs de la GreenTech verte pour échanger et partager la connaissance.

Par ailleurs pour bâtir cette première boite à outils socle pour les collectivités locales, le ministère de la Transition écologique et solidaire va lancer dans les prochaines semaines un concours de data visualisation des données locales d’énergie. Plus de 115 participants étaient présents à cette Data Session réunissant les producteurs de données d’énergie, les fournisseurs de services, des représentants des collectivités territoriales, des agents de l’administration et des établissements publics, le secteur associatif, des étudiants, des experts de l’énergie ou du numérique comme la strart-up Sunchain, spin off du bureau d’études Tecsol, spécialiste de la blockchain.

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés