Intégration intelligente des EnR : l'Energy Lab 2.0 en démonstration à Intersolar Europe

Les énergies renouvelables sont en train de conquérir le monde. Dans ce contexte, la production décentralisée d’énergie et surtout l’intégration intelligente et la gestion des énergies renouvelables jouent un rôle de plus en plus important. Intersolar Europe s’intéressera au sujet avec l’exposition spéciale « Smart Renewable Energy » et présentera l’avenir de l’approvisionnement énergétique en collaboration avec trois centres de recherche de la communauté Helmholtz. Le premier salon professionnel au monde pour l’industrie solaire et ses partenaires se tiendra du 31 mai au 2 juin 2017 à Munich et se penchera sur les questions brûlantes du nouveau monde de l’énergie.

La transition énergétique mondiale a besoin d’une infrastructure moderne et intelligente

Les énergies renouvelables connaissent un immense succès dans le monde entier. Selon un rapport récent du McKinsey Global Institute, leur part dans la production mondiale d’énergie pourrait passer de 4 pour cent actuellement à 36 pour cent d’ici 2035. L’énergie solaire représente une proportion non négligeable. Comme l’a annoncé il y a peu SolarPower Europe, 76 GW d’énergie solaire ont été installés en 2016 pour seulement 50 GW en 2015. La Chine et les États-Unis en particulier ont été les moteurs de cette croissance l’année dernière. Les deux pays ont presque doublé leur développement.

La conséquence de cette croissance mondiale effrénée est que la part des énergies renouvelables sur les réseaux électriques ne cesse d’augmenter. La question de l’intégration intelligente de cette énergie verte aux réseaux et systèmes d’énergie devient de plus en plus importante. En effet, la sécurité de l’approvisionnement doit aussi être une garantie dans le nouveau monde de l’énergie. Les énergies renouvelables ne fournissent pas une quantité d’électricité égale à toute heure et en toute saison. C’est pourquoi la transition énergétique mondiale a besoin d’une infrastructure moderne et intelligente et d’accumulateurs innovants pour offrir la bonne quantité d’électricité, de chaleur ou de carburant à tout moment. Intersolar Europe abordera ce thème dans le cadre de l’exposition spéciale « Smart Renewable Energy » (hall B2, stand B2.140).

Interconnexions intelligentes les chercheurs testent les réseaux énergétiques du futur

L’Institut technologique de Karlsruhe (KIT) et ses partenaires de projet de la communauté Helmholtz le Centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR) et le Centre de recherche de Jülich (FZJ) montreront comment les nouvelles approches et technologies peuvent façonner le système énergétique de demain. La nouvelle plate-forme d’infrastructure Energy Lab 2.0 financée par l’État fédéral et le land du Bade-Wurtemberg explore les interactions complexes des composants des futurs systèmes énergétiques. En tant que « laboratoire réel » et plate-forme de simulation, l’Energy Lab 2.0 teste de nouvelles approches pour l’intégration des technologies les plus diverses dans le système énergétique.

Les chercheurs s’interrogent notamment sur la manière de mettre en relation les différentes technologies d’accumulateurs avec la production et la consommation d’électricité. La question de l’organisation du réseau de données et d’information nécessaire pour y parvenir se pose également. Pour ce faire, de grandes installations de test sont mises en réseau pour la première fois en Europe pour la production d’électricité renouvelable, le stockage et la transformation en gaz, carburant et chaleur ainsi que la conversion des vecteurs d’énergie chimiques.

Débat d’experts au Smart Renewable Energy Forum

Le cœur de l’Energy Lab 2.0 est le « Smart Energy System Simulation and Control Center ». Les données du réseau d’installations sont analysées, stockées et utilisées pour des simulations. « Les évolutions du monde de l’énergie requièrent une architecture de réseau et des approches informatiques nouvelles pour relier et piloter intelligemment les différents acteurs. L’Energy Lab 2.0 nous permettra dans les années à venir d’étudier ces problématiques. Intersolar Europe est une formidable opportunité pour nous de présenter le projet à un public spécialisé et de donner des impulsions sur la manière de mettre en œuvre le cadre nécessaire », explique le chef de projet, le professeur Roland Dittmeyer de l’Institut des microprocédés au KIT.

Les responsables de l’Energy Lab 2.0 présenteront ce chantier et d’autres projets de recherche prometteurs pour la réalisation de la transition énergétique le 1er juin 2017 au Smart Renewable Energy Forum, en face de l’exposition spéciale. Ils seront à la disposition des visiteurs professionnels pour répondre à leurs questions. Pendant les trois jours du salon, le forum se penchera sur les questions brûlantes du nouveau monde de l’énergie et invitera des experts de différentes disciplines à en débattre. Intersolar Europe 2017 aura lieu du 31 mai au 2 juin 2017 à la Messe München.
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés