Frontignan implante une centrale photovoltaïque de 5 MWc sur son ancienne décharge

REDEN Solar, acteur de référence du photovoltaïque depuis 10 ans et spécialiste de la réhabilitation de sites dégradés, a été sélectionné par le conseil municipal de Frontignan la Peyrade, dans l’Hérault, pour développer une centrale photovoltaïque sur l’ancienne décharge des Près St Martin. Ce projet, qui occupera une surface totale de 6,27 hectares, sera constitué de 11 480 modules de fabrication française. L’installation produira plus de 7 000 MWh, ce qui permettra de couvrir la consommation électrique annuelle d’environ 2,000 foyers.

Du carbone au solaire

Dès 2008, la mairie de Frontignan a conçu l’idée d’utiliser le site de l’ancienne décharge des près Saint-Martin pour produire de l’énergie verte. A l’issue d’une rigoureuse procédure d’appel à projets, c’est au final sur la société REDEN Solar, forte d’une longue expérience dans la réhabilitation de sites dégradés, que s’est porté le choix des élus. «Notre ville s’est résolument engagée dans une politique ambitieuse de développement d’équipements éco-responsables, afin d’inscrire notre territoire dans un avenir durable. Symboliquement situé juste en face des cuves des pétroliers, ce projet nous permettra de passer du carbone au solaire sur un ancien site industriel, plutôt que de le faire sur des terres agricoles », a déclaré Pierre Bouldoire, Maire de Frontignan.

Des formations qualifiantes sur les métiers du photovoltaïque

Le souci de préservation de l’environnement est inscrit au cœur même du projet, qui garantit un dispositif de démantèlement et de recyclage. De plus, diverses actions pédagogiques autour du sport et de l’énergie seront proposées aux populations locales, ainsi que des formations qualifiantes sur les métiers du photovoltaïque. «Nous sommes honorés de la confiance que nous ont accordé les élus de Frontignan. Ce projet est d’un grand intérêt environnemental et économique pour le territoire, et il se doit d’être mené à bien en respectant les plus hauts standards de qualité et de sécurité », a expliqué Thierry Carcel, Président de REDEN Solar.Le parc photovoltaïque, qui sera financé par une combinaison de financement participatif, de fonds propres et d’un recours à l’emprunt, pourrait être opérationnel dès 2020.
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés