Electricité de Guinée (EDG)/Terra Sola Group AG : un programme d’électrification solaire de 500 millions US$

Électricité de Guinée (EDG) et le développeur suisse de projets intégrés d’énergies renouvelables, Terra Sola Group AG, ont signé un protocole d’accord pour investir dans un programme de 500 millions US$ visant à accélérer l’électrification solaire de la Guinée, en particulier dans les zones rurales, en stabilisant les réseaux de transmission et de distribution existants, ainsi qu’en stimulant le développement socio-économique du pays.

 

Terra Sola Group AG, a formé un consortium international de technologie et d’investissement pour mettre en œuvre un programme d’énergie solaire intégré à grande échelle, personnalisé pour la Guinée pour mieux répondre à la demande.

Ce programme comprend plusieurs centrales solaires, des systèmes de stockage et de distribution d’énergie. Il comporte aussi la mise en place d’un Centre de Développement des Ressources Humains qui offrira une formation de très haute qualité et une qualification de haut niveau aux employés de l’EDG afin de participer au développement industriel de la Guinée.

 

L’Afrique, une zone idéale pour produire de l’énergie renouvelable

 

Aujourd’hui, Terra Sola est active dans plus de 17 pays avec un portefeuille de projets combinés de plus de 10 GW de capacité solaire installée, accompagné de divers avantages socio-économiques pour les pays qui accueillent ces projets, tels que des programmes de formation, de transfert de connaissances et de technologies, et de création d’emplois. Pour l’Électricité de Guinée (EDG SA) qui accueille ce consortium, c’est une aubaine pour tout le secteur énergétique guinéen et sous-régional car avec le développement des énergies renouvelables, l’Afrique tout en entière pourra mettre en avant son potentiel pour une bonne relance de l’économie mondiale. Pour ce faire, Terra Sola a réuni des partenaires financiers, technologiques et de développeurs de projets économiques, afin de mettre en place des centrales électriques zéro carbone à grande échelle, principalement en Afrique et au Moyen-Orient, où la demande en énergie est forte. Ainsi, Terra Sola à travers son chef de file Terra Sola Algérie PV Production, est parfaitement consciente que les pays africains présentent une combinaison prometteuse, de ressources naturelles et humaines, d’emplacements favorables et des politiques énergétiques engagées et, cela positionne l’Afrique comme zone idéale pour produire de l’énergie renouvelable. Et, Belkacem Haouche, Directeur Général de Terra Sola Algérie PV Production et Vice-Président chargé des relations internationales de FOGECA Forum pour la Garantie de l’Émergence Économique en Afrique cite : « l’accord d’entente signé avec EDG, marque une étape importante pour faciliter et accélérer le développement dans ce secteur en Guinée ». Dans son allocution de circonstance, David Heimhofer, Président de terra Sola Groupe AG a déclaré « l’Afrique est aujourd’hui à l’épicentre de la crise climatique mondiale : elle a le moins contribué au réchauffement climatique, et pourtant elle subit les impacts et les pertes les plus importantes. Dans le même temps, l’Afrique en générale et la Guinée en particulier, n’a pas seulement un besoin urgent de développement industriel, mais aussi d’amélioration du niveau de vie de la plupart de sa population ; et ça les autorités guinéennes concernées très au fait du contexte l’ont compris ».

 

« Une capacité de production solaire de 500 MW »

 

Dans le même ordre, le Directeur Général de l’EDG, Laye Sékou Camara n’a pas manqué de saisir l’opportunité qu’offre le consortium en ses propos : « nous, à Electricité de Guinée, sommes engagés dans notre responsabilité envers les objectifs économiques et environnementaux de la Guinée, ainsi pour apporter une électricité propre et abordable là où elle est nécessaire, de manière fiable et en quantité suffisante. C’est en cela notre mission ». Et David Heimhofer de renchérir : « la Guinée, un pays avec un sol fertile, de riches gisements minéraux et un port stratégique important, a besoin d’énergie supplémentaire et abordable pour développer encore plus son économie et accélérer l’électrification de ses zones rurales et reculées ; l’accord d’aujourd’hui marque une étape importante pour Electricité de Guinée (EDG SA) ;  et Terra Sola, en collaboration avec nos partenaires du consortium international  ; pour soutenir et accompagner ce développement industriel en Guinée avec les plus hautes technologies ». Après le rituel de signature, Laye Sékou Camara a poursuivi en disant : « nous souhaitons la bienvenue à Terra Sola et à ses partenaires en Guinée et en tant que partenaires du projet, nous veillerons à ce qu’ils reçoivent tout le soutien nécessaire pour exécuter ce projet, un projet historique non seulement pour la Guinée, mais pour l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest. En utilisant des centrales solaires décentralisées totalisant une capacité de production de 500 MW et des technologies de stockage innovantes ». Il est prévu d’achever le développement de ce projet dans les neuf mois, afin que la construction de la première centrale photovoltaïque débute dès le quatrième trimestre 2023.

 

 

 

 

 

 

 

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés