Automatique & Industrie propose de nouvelles solutions automatisées pour le photovoltaïque

Automatique & Industrie, PME de 115 personnes, spécialisée dans l’ingénierie et le développement de logiciels pour l’industrie, les énergies et les infrastructures, s’apprête à lancer sa nouvelle génération d’automates, en vue de répondre aux enjeux de plus en plus importants de l’activité photovoltaïque de ces dix prochaines années, à savoir : intelligence économique, interopérabilité et cybersecurité. Zoom…

 

Soucieuses de répondre au développement croissant de ses clients face à la montée exponentielle des énergies renouvelables et conscients de la nécessité d’intégrer de plus en plus massivement des énergies nouvelles dans la gestion des réseaux, les équipes R&D d’Automatique & Industrie viennent de lancer une nouvelle gamme de solutions d’automates. Celle-ci offre des possibilités informatiques étoffées, dans une démarche de cybersécurité encore plus forte pour ses clients….

 

Les enjeux de demain : interopérabilité & cybersecurité

 

L’interopérabilité va jouer un rôle crucial dans les prochaines années. En effet, le marché étant aujourd’hui composé de multiples acteurs (fournisseurs d’onduleurs photovoltaïques, d’éoliennes, de trackers solaires, d’agrégateurs »), les équipes R&D d’Automatique & Industrie ont à cœur de s’intégrer dans cette architecture, imposant de nouvelles normes, de nouveaux acteurs. Par ailleurs, la cybersécurité dans cette solution est une future obligation sur laquelle Automatique & Industrie travaille depuis de nombreuses années dans l’objectif d’en comprendre tous les enjeux, objectifs, risques. « Nous avons ainsi défini des matériels permettant d’y répondre mais surtout une démarche qui nous amènera à définir des process et des règles d’utilisation, de mise à jour, de gestion d’utilisateurs/mot de passe lié au système installé. Les normes de référence ont été fixées par l’ANSSI, l’Agence Nationale de Sécurité et des Systèmes d’informations » indique Benoit RIQUIN, Responsable commercial Energies Nouvelles chez Automatique & Industrie. En effet, le risque de cyberattaque de réseaux notamment, n’a jamais été aussi élevé depuis la crise sanitaire et l’essor du Télétravail, selon l’ANSSI. Ainsi, le nombre d’intrusions avérées dans des systèmes d’information signalées à l’ANSSI a augmenté de 37% entre 2020 et 2021 (786 en 2020 contre 1082 en 2021, soit désormais près de 3 intrusions avérées par jour).

 

Un nouvel automate de dernière génération, en réponse à l’optimisation de la sécurisation des réseaux d’échanges

 

Les équipes R&D de Automatique & Industrie se sont donc portées vers une solution de nouvel automate dernière génération avec des possibilités informatiques étoffées et une démarche cybersécurité renforcée. Concrètement, sera offerte ainsi la capacité (interopérabilité) de proposer des fonctions avancées en termes d’enregistrement de données, de sécurisation des réseaux d’échanges de données locales et distantes, de gestion des futures exigences des opérateurs réseaux. Une interface plus ergonomique en vue d’optimiser l’expérience client En réponse aux besoins exprimés par leurs clients, sur l’ergonomie des synoptiques, certes pratiques mais peu attractifs, les équipes R&D d’Automatique & Industrie se sont attachées à moderniser la supervision, avec une interface plus ergonomique en bref une touche graphique plus agréable tout en conservant les fonctionnalités, la fiabilité et fluidité de navigation du système… Ils se sont fait accompagner par un designer UI/UX, dont le rôle est d’améliorer l’expérience d’utilisation et de navigation spécialement pour ce métier technique.

 

Accompagner les clients encore plus loin…

 

« Notre objectif est d’accompagner nos clients encore plus loin dans la définition et la mise en œuvre de solutions répondant à leurs besoins pour l’exploitation de leurs centrales. En particulier la mise à disposition des données leur permettant de mesurer la performance de leurs actifs mais aussi l’accès à une interface avec les opérateurs réseaux et enfin la gestion dynamique de puissance » souligne Benoit Riquin. « Notre ambition est de doubler le chiffre d’affaires Energies Nouvelles à 2026 et de renforcer notre positionnement sur l’énergie et l’efficacité énergétique élargies aux bâtiments et à l’industrie ».

 

Encadré

Quid d’Automatique & Industrie ?

• Chiffre d’affaires 2022 : 12 M€ / 1,4 M€ résultats nets.

• Chiffre d’affaires Photovoltaïque sur l’ensemble du CA : 30 %.

o 80 % en France – 20 % Export et DOM TOM

• Depuis 2017 : 2 GW installés.

• Effectif dédié au photovoltaïque : 20 personnes actuellement, dont 60 % de développeurs.

• Exemples de chantiers récents réalisés :

o GreenYellow : 30MWc au Burkina Faso et plusieurs projets à Madagascar

o Engie Green, plusieurs projets PV et éolien

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés