Une étude recense les acteurs mondiaux les plus innovants dans les EnR

Qui sont les acteurs mondiaux les plus innovants dans le domaine des énergies nouvelles ? C’est une des nombreuses questions à laquelle répond le rapport dévoilé aujourd’hui par Questel Consulting et KIC InnoEnergy : un concentré d’informations indispensable à toute entité désireuse d’identifier les entreprises et les centres de recherche incontournables dans le domaine.

Questel Consulting – fusion des équipes d’Avenium Consulting première société française de conseil en stratégie et management des droits de propriété industrielle, et des équipes de conseil de Questel – et KIC InnoEnergy KIC InnoEnergy, société européenne qui stimule l’innovation, la création d’entreprises et la formation dans le secteur des énergies durables, répertorient et classent les acteurs les plus innovants du domaine des énergies nouvelles dans leur Top 10 Energy Innovators in 100 Energy Priorities.

> 100 domaines prioritaires passés en revue
Ce rapport, réalisé conjointement par les deux spécialistes, présente 100 énergies d’avenir regroupées en huit thématiques :

- Energie éolienne
- Energie marine
- Systèmes photovoltaïques
- Electricité solaire thermique
- Villes et bâtiments intelligents
- Réseaux intelligents (smart grids) et stockage d’électricité
- Convergence des énergies nucléaires et renouvelables
- Technologies du charbon propre

Il établit la cartographie des acteurs mondiaux les plus innovants dans ces domaines identifiés par KIC InnoEnergy et considérés comme prioritaires pour développer les énergies durables nécessaires à la transition énergétique.

> Des résultats notables

Parmi les éléments mis en évidence dans ce rapport, il est intéressant de noter que :

- Il existe une prééminence chinoise sur l’ensemble des énergies du futur, mais uniquement d’un point de vue académique ! L’industrie de l’empire du milieu est quant à elle quasiment absente des classements. Serait-ce une prise de conscience du gouvernement chinois qui pousse et finance la recherche dans un pays soumis à une demande croissante en énergie?
- 80 % des sociétés qui innovent dans le domaine des énergies nouvelles sont japonaises, européennes ou nord-américaines.
- Si les grands groupes sont largement représentés, des PME peuvent être leaders sur des technologies spécifiques comme Seatower As et Aquamarine Power dans le domaine des énergies marines, Solexel et Stion dans l’énergie photovoltaïque, ou encore SustainX dans l’énergie solaire thermique.
- Des acteurs comme Toyota, Samsung ou LG sont présents dans les classements, preuve de l’intérêt fort des industriels utilisateurs pour les énergies alternatives.
- Parmi les 30 industriels les plus présents en tête des classements, seuls deux s’attaquent à plusieurs domaines énergétiques quand les autres se focalisent sur une seule thématique (ce sont des pure players).
- Les technologies du charbon propre sont dans l’air du temps avec de nombreux acteurs industriels et académiques dans le domaine.
- En revanche, l’énergie marine est un sujet de prédilection pour les industriels, les centres de recherche étant peu présents, à part l’Ifremer, vraisemblablement en raison des moyens et des savoir-faire à mettre en œuvre (comme, par exemple, pour la réalisation d’un prototype de turbine).

> L’Europe et notamment la France bien placées

L’industrie et la recherche académique européennes sont largement présentes confirmant leur dynamisme et leur forte mobilisation pour les énergies alternatives. Des poids lourds comme Alstom, Schneider Electric, Siemens, ABB côté industriels et le CNRS, le CEA – qui affiche clairement sa volonté de développement dans les énergies alternatives – et le Fraunhofer, pour les centres de recherche figurent en bonne position des classements.

Les compétences de KIC InnoEnergy en matière de prospective associées à notre expertise d’analystes et nos méthodologies éprouvées pour extraire des données pertinentes font de ce rapport un outil essentiel pour qui veut investir, financièrement ou industriellement, dans les énergies nouvelles. En présentant le panorama mondial des acteurs impliqués dans les énergies alternatives, il permet de découvrir où sont les sources d’innovation offrant un potentiel à court, moyen et long terme ainsi que les acteurs les plus avancés. Si certains résultats confirment ce qu’on pouvait imaginer, la très grande majorité propose un regard nouveau sur ces énergies, comme par exemple la part décroissante du solaire au profit des Technologies du charbon propre , indique Cyril Mavré de Questel Consulting.

Ces données ne représentent bien entendu qu’un petit aperçu de la richesse du Top 10 Energy
Innovators in 100 Energy Priorities. L’ensemble du rapport peut-être téléchargé en ligne sur le site de Questel Consulting pour la modique somme de 4900 € HT.
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés