Solairedirect accélère son développement à l'international, l'énergie solaire compétitive en ligne de mire

En Inde : Inauguration du parc solaire de Fazilka (Pendjab), (21 MW) en présence de Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie et Bikram Singh Majithia, Ministre des Sources d’Energies nouvelles et renouvelables de l’Etat du Pendjab

Gain de l’appel d’offres de l’Etat de Telangana pour la construction de trois centrales photovoltaïques d’une capacité totale installée de 57,5 MW

En Amérique latine : Premier projet de 21 MW au Panama

Solaire direct confirme son statut d’acteur clé en Inde, un marché particulièrement engagé dans le développement de l’énergie solaire compétitive

Inauguration du parc de Fazilka

Présent en Inde depuis 2011, Solairedirect a inauguré vendredi 6 février le parc de Pendjab en présence de Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie et Bikram Singh Majithia, Ministre des Sources d’Energies nouvelles et renouvelables de l’Etat du Pendjab. Occupant une superficie de 40 ha, ce parc a une capacité de 21 MW et produira 39 GWh par an – soit la consommation de 44 000 personnes. Situé dans le district de Fazilka, ce projet de parc solaire résulte de la sélection de Solairedirect dans le cadre d’un appel d’offres de l’Etat du Pendjab en juin 2013, un état connu pour son fort déficit électrique et des pénuries qui affectent tout particulièrement ses capacités de pompage et d’irrigation pendant la saison sèche (mars à juin). En conséquence, la production solaire, au plus haut à cette saison, constitue une réponse particulièrement pertinente pour améliorer la continuité de l’approvisionnement en électricité.

Lancée en 2014, la construction du parc a été menée par les équipes indiennes et françaises de la société. Le financement en dette a été quant à lui assuré par un établissement indien, PTC Financial. Elle constitue une première technique avec la mise en œuvre, pour la première fois, d’une sous-station élévatrice de tension de 11 kV à 66 kV et marque ainsi une étape essentielle dans l’atteinte des standards les plus exigeants en Inde tant sur le plan industriel, qu’environnemental et de sécurité. Cette inauguration ministérielle symbolise également les efforts français et indien dans le cadre de la prochaine COP 21 2015 qui se tiendra à Paris et dont l’objectif principal est la conclusion d’un nouvel accord sur le climat.

Gain de l’appel d’offres de l’Etat de Telangana

En marge de cette inauguration, Solairedirect a également remporté un nouvel appel d’offres conduit par l’Etat de Telangana pour trois projets représentant 57,5 MW de capacité installée avec un tarif d’achat moyen de 95 €/MWh. Cet appel d’offres s’inscrit dans une dynamique initiée par le gouvernement indien qui a décidé en novembre 2014 de porter de 20 GW à 100 GW l’objectif de capacité installée à 2022 (contre à peine plus de 3 GW à fin 2014).
Présent en Inde depuis 2011, Solairedirect s’impose ainsi comme un des acteurs clés du solaire en Inde face à des acteurs principalement indiens et américains. La société dispose d’une capacité installée ou en construction en Inde de 61,6 MW après avoir remporté successivement le premier tour de l’appel d’offres national de la JNNSM, Jawaharlal Nehru
National Solar Mission (5,6 MW, en service à Pokaran), le second tour de ce même appel d’offres (35 MW, en construction au Rajasthan) et celui de l’Etat du Pendjab.

Pour Thierry Lepercq, Président de Solairedirect : «Depuis 2011, Solairedirect se distingue sur le marché indien avec des offres compétitives face à une concurrence internationale intense. Aujourd’hui, l’inauguration de Fazilka et le gain de l’appel d’offres de Telangana confortent notre position et confirment notre capacité à répondre à l’accélération du développement du solaire impulsée par le gouvernement indien.»

L’Amérique latine, autre axe de développement de Solairedirect

Suite à la première enchère conduite par le Panama et dans un contexte de concurrence internationale très intense, Solairedirect a été retenu pour la construction d’un parc solaire de
21 MW et remporte ainsi la plus importante allocation de capacité. Le gain de cet appel d’offres, à un tarif de 87 $/MWh, fait ressortir le caractère extrêmement compétitif de l’électricité solaire au Panama.
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés