Transitions énergétique et numérique : Enedis et la Région Bretagne s'engagent dans le projet SMILE

Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional, et Philippe Monloubou, Président du directoire d’Enedis, ont signé ce jour un accord sur 3 ans en faveur de la transition énergétique et numérique en Bretagne. Au cœur de ce partenariat, le projet SMILE (SMart Ideas to Link Energies) dont l’objectif est de déployer, dans l’Ouest français, un réseau énergétique intelligent, économique et cyber-sécurisé, qui généralise l’utilisation des énergies renouvelables.

Cet engagement mutuel porte principalement sur l’innovation autour du partage des données, l’installation, en 2019 à Rennes, d’un showroom pour promouvoir le savoir-faire industriel dans les smart grids et faciliter l’implantation d’accélérateurs de projets innovants à la croisée du numérique et de l’énergie. Depuis la signature du Pacte électrique breton en 2010, la Région et Enedis travaillent de concert pour réduire la fragilité énergétique de la Bretagne et sécuriser ses approvisionnements. Les résultats sont là avec une couverture des besoins par les productions locales qui est passé de 8%, en 2010, à 16% en 2017. En juin, le millionnième kW d’éolien terrestre sera raccordé au réseau de distribution !

SMILE : des solutions innovantes et durables de gestion de l’énergie

Ce partenariat se poursuit à travers SMILE, projet porté depuis 2016 par la Bretagne et les Pays de la Loire, les gestionnaires de réseau et déjà 200 entreprises des secteurs du numérique et de l’énergie. L’enjeu est d’inventer les systèmes énergétiques de demain pour stocker et gérer au mieux l’amont (productions locales) et l’aval (consommations) des réseaux de distribution, tant dans l’usage des bâtiments publics et privés que dans les nouvelles mobilités. Au côté des partenaires de SMILE, Enedis s’engage à tester et déployer ces solutions durables et innovantes à hauteur de 21 M€.

Cet engagement d’Enedis s’inscrit dans la Breizh COP. Lancé en 2017 par la Région, ce projet d’avenir pour le territoire breton mobilise tous les acteurs concernés par les transitions écologique et énergétique, sur le modèle de la COP 21 de 2015 à Paris. C’est à ce titre que le distributeur adhère, dès à présent, à la charte des valeurs de la Breizh COP qui rejoignent de manière naturelle et évidente les principes de service public qui animent Enedis.

Les points essentiels de l’accord Région Bretagne / ENEDIS

PRIDE, plate-forme de partage et de valorisation des données énergétiques
Ce projet transversal, clé de voûte de SMILE, vise à mettre en place un service public régional cyber-sécurisé d’innovations autour des données « énergies » qui sera utile à tous, collectivités et acteurs économiques locaux. Enedis est d’ores et déjà partie prenante du consortium qui porte le développement de cet outil informatique.
Un showroom SMILE au cœur de Rennes pour y découvrir des démonstrateurs industriels

Cette vitrine aura vocation à mettre en avant les technologies et savoir-faire développés par les entreprises actives dans SMILE. Enedis se propose d’héberger ce showroom dans ses locaux rennais pour qu’il puisse ouvrir début 2019. Il participera à la visibilité des projets et facilitera la conquête de nouveaux marchés, notamment à l’international, pour les solutions smart grids du Grand Ouest.

Le déploiement de SMILE au national et à l’international

Au-delà du show-room, l’enjeu est de travailler ensemble à la promotion de SMILE à l’international en s’impliquant dans différents réseaux et projets. La Région Bretagne est engagée dans des coopérations européennes comme SET UP tandis que SMILE adhère à l’association internationale Think smart grids.

Prospective, production renouvelable, transition énergétique des îles, électromobilité

Au sein de la Conférence bretonne de la transition énergétique, Enedis collabore avec la Région, l’ADEME, les services de l’Etat et les acteurs concernés, pour construire une vision prospective des consommations et productions d’énergie à venir dans les territoires.Priorité pour la Bretagne, l’essor des productions renouvelables est au cœur de ces enjeux. Sur ce point, Enedis s’engage à faciliter les raccordements et l’intégration au réseau de distribution (installations d’équipements et technologies numériques) de même que les échanges locaux d’énergie.

Spécificité bretonne, la transition énergétique des îles que la Région et ENEDIS accompagnent depuis quelques années déjà : modernisation du réseau afin de sécuriser l’alimentation (mini smart grid à Houat et Hoëdic, renouvellement de câbles intégrant la fibre à Belle-Ile), opérations de maîtrise des consommations, soutien à la production renouvelable. Enfin, priorité est donnée à l’électromobilité, autre secteur d’avenir pour la Bretagne et sa filière automobile : dans le cadre de SMILE, Enedis et la Région Bretagne s’associent pour créer une AVERE Ouest, association pour le développement de la mobilité électrique qui puisse fédérer les partenaires potentiels et promouvoir ces nouvelles mobilités et leur intégration au réseau.

Retour d’expérience sur le projet SOLENN et poursuite de la pose des compteurs Linky

L’information et l’implication des Bretonnes et des Bretons sur ces projets de transition est essentielle. Pour ce faire, la Région souhaite s’appuyer sur l’expérience de SOLENN, premier démonstrateur SMILE développé à Lorient autour de la maîtrise de la demande en énergie (MDE). Principalement piloté et animé par Enedis, ce projet collectif arrive à terme en septembre : fort de ses résultats, il pourra être transféré au sein d’un projet de plateforme territoriale citoyenne ouverte, inscrite dans SMILE. Parallèlement, Enedis poursuit à un rythme accéléré la pose des compteurs Linky (2 000/jour en Bretagne) qui doivent permettre aux clients de mieux connaître et suivre leur consommation.

Transition numérique et haut débit

Il n’y aura pas de transition énergétique sans transition numérique et les réseaux intelligents sont à la croisée de ces deux enjeux majeurs. C’est pourquoi Enedis facilite le déploiement du réseau à très haut débit voulu par la Région et les collectivités bretonnes, réunies au sein du syndicat Mégalis. Le gestionnaire, sous réserve de disposer d’un planning en amont, met à disposition son réseau de distribution et s’engage à coordonner les travaux souterrains et à mutualiser les supports aériens.

Vers une accélération de la transformation digitale

Enfin, la Région et Enedis partagent l’ambition de favoriser le développement économique du numérique en misant sur l’accélération de projets à la croisée du digital et de l’énergie. Cette montée en puissance permettrait aux starts-ups et PME innovantes de la région d’être accompagnées et de contribuer activement à la transition énergétique du territoire.

Encadré
SMILE en quelques mots et chiffres-clés
Lauréat d’un appel à projets national en 2016, SMILE est porté par les Régions Bretagne et Pays de la Loire.
Objectif : déployer, d’ici 2020, sur le territoire du Grand Ouest, un réseau intelligent qui garantisse une fourniture d’énergies durables, économiques et sécurisées.
200 adhérents, publics et privés : start-ups et entreprises du numérique et de l’énergie, syndicats départementaux d’énergie, collectivités et gestionnaires de réseau (RTE et Enedis).
A mi-parcours, déjà 22 projets homologués (PRIDE, ARCO, la Marseillaise, Beflexi), publics ou privés, pour plus de 60 M€ d’investissement : intégration et stockage des énergies renouvelables, mobilités décarbonées, autoconsommation collective, smart cities et smart buildings, sécurité des réseaux et de l’approvisionnement
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés