Takara Leben, Hitachi Zosen et Solar Frontier démarrent la construction d'une centrale solaire sur un ancien golf

Takara Leben, Hitachi Zosen et Solar Frontier débutent la construction d’une centrale solaire de 15 MW sur un ancien terrain de golf à Nakagawa, préfecture de Tochigi, Japon. L’électricité générée par la centrale sera vendue au réseau. Takara Leben est le propriétaire de l’ancien terrain de golf, Hitachi Zosen assure les prestations EPC pour le projet et Solar Frontier a fourni ses modules CIS à couche mince, connus pour leur production réelle élevée de courant et leur rentabilité.

Parmi les centrales mégasolaires à extra-haute tension mises en service au Japon, c’est le premier projet mettant en œuvre de petits onduleurs. Sa conception globale a pour objectif de réduire les coûts tant au niveau de l’investissement initial qu’au niveau des coûts d’exploitation courants. De même, la conception du projet permet de répartir les risques de perte de courant et la nécessité de travaux sur site durant la construction, ce qui réduit ainsi la charge environnementale.

La centrale pourra bénéficier d’une production d’énergie stable grâce aux modules CIS couche mince de Solar Frontier. Les modules CIS ont une plus haute tolérance à l’ombrage partiel et une plus haute résistance à la chaleur que les modules de silicium cristallin, ils fournissent une production d’énergie plus élevée et permettent à la centrale de fournir une production plus stable des panneaux orientés nord.

La mise en œuvre de petits onduleurs a pour objectif de produire des coûts et risques d’exploitation courants plus bas. Les allées de golf et autres surfaces de terrain de golf diffèrent par la taille, ce qui nécessite un schéma de champs solaires et un schéma électrique plus complexes. Les onduleurs centraux ont, jusqu’ici, limité ce schéma. Cependant, ce projet propose une approche différente en utilisant 20 petits onduleurs de 20 kW pour surmonter le problème de configuration. La conception du système répartit aussi les risques de perte de courant puisque l’équipement peut être remplacé le même jour.

La conception de la centrale permet de réduire la charge environnementale en ne nécessitant pas de travaux sur site grâce à l’utilisation d’une structure de fondations sur pieux. Cela signifie qu’il est non seulement possible d’avoir une différence de hauteur plus faible des modules montés en champs à orientation est-ouest mais aussi que le nombre de mâts de battage utilisés dans l’installation est moitié moins important que dans les installations précédentes, ce qui permet de réduire la durée du montage et de réduire la charge environnementale.

Les trois sociétés engagées dans ce projet ont toutes travaillé auparavant à des installations mégasolaires individuelles et elles mettront en commun leur savoir-faire collectif pour que cette installation soit écologique et économique et pour inciter à l’adoption progressive de l’énergie solaire.

Le projet en bref :
Exploitant : Takara Leben CO., LTD.
Localisation : Minowa, Nakagawa, préfecture de Tochigi, Japon (auparavant terrain de golf, le Nasuogawa Golf Club Challenge Course)
Surface du site : 400 000 m2
Puissance installée : production des modules solaires : 19,8 MW (120 000 x modules de 165 W)
conditionneurs d’énergie : 15 MW (750 x 20 KW)
Production : 15 MW
Capacité annuelle prévue : env. 21 000 000 kWh (équivalent aux besoins énergétiques de 3 700 foyers)
Estimation de la réduction
annuelle d’émissions de CO2 : env. 11 000 t
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés