Reportage/Popsun, l’ombrière lestée qui fait de l’ombre aux ombrières classiques

Conçue dans un premier temps exclusivement à destination des particuliers, l’ombrière Popsun qui s’installe sans aucune fondation intéresse de plus en plus les développeurs pros séduits par ce concept breveté. Et pour cause : à la clé de cette innovation des réductions de coûts de plus de 20% pour la construction d’une centrale en ombrières sur parking !

Issu du monde de la métallurgie industrielle et de la chaudronnerie, Jean-Luc Batel , créateur d’entreprise provençal à l’accent chantant, investit en 2010 dans la création de la société Popsun, sur un secteur qu’il juge d’avenir : les ombrières de parking. Mais pas n’importe lesquelles ! Les ombrières de Jean-Luc Batel sont couplées à un système de lestage breveté qui permet d’éviter de se lancer dans de lourds travaux de fondation. Juste posées à même le sol…

Des particuliers aux développeurs de centrales solaires

Créée en 2010, la société Popsun sise à Aix-en-Provence n’avait vocation à ses commencements qu’à s’adresser aux particuliers et à œuvrer à travers une approche B to C. « C’était vraiment notre volonté que de rester cantonné sur ce marché des particuliers. Nous ne voulions en aucun cas aller vers les développeurs et le monde des professionnels » assure Jean-Luc Batel. Et pourtant. Après avoir fait fleurir des dizaines et des dizaines d’ombrières solaires dans les jardins résidentiels pour un total de 2 MW,  voilà que depuis un an Popsun a cédé aux sirènes des développeurs très attirés, faut-il le dire, par l’ingéniosité et la simplicité du concept. « Notre produit est esthétiquement sympa, très facile à installer et peu onéreux, séduisant comme une trilogie de Pagnol. Il a fini par intéresser les professionnels. Ils ont insisté, on a fini par se lancer et par signer 1 MW d’ombrières couplés à des batteries Tesla pour un parking d’un centre sportif à Borgo en Corse » s’enthousiasme Jean-Luc Batel. Un test grandeur nature pour cette ombrière Popsun Pro simplement lestée, sur une zone de niveau 4, l’un des endroits les plus ventés de Corse où les vents dépassent bien souvent les 120 km/h. Les ombrières sont installées depuis quelques semaines à peine et ont déjà essuyé une tempête hivernale. Sans conséquence. « Les assurances de notre client se basent sur les notes de calcul selon les Eurocodes d’un bureau d’études de structures. Le concept est éprouvé. Nous sommes par ailleurs en train de passer une ETN (Enquête de Technique Nouvelle) pour rassurer certains bureaux d’études techniques et leurs clients » poursuit Jean-Luc Batel.

Comme un Mécano

Mais finalement quid de ce système breveté d’ombrière lestée ? La solution consiste à installer des bacs à 2,20 mètres de haut minimum entre les poteaux (2,50 m entre les poteaux pour 3 voitures), des sortes de trémies qui peuvent être remplies de graviers de manière très simple. Au sol, une plaque de 50×50 cm juste posée subit une pression de trois kilogrammes au cm² sur un enrobé. De quoi supporter 15 tonnes ! Les plaques sont fixées au sol via un scellement chimique. Un complément d’ancrage léger peut être envisagé si nécessaire. « En trois ou quatre jours, une équipe de six personnes est en capacité d’implanter une centrale de 100 kWc. C’est très facile à installer, comme un Mécano. Sur les petits marchés de 36 à 100 kWc, nous sommes extrêmement compétitifs. En plus, nos structures sont de belle facture en acier galvanisé thermolaqué . C’est important. L’esthétique n’est pas si anodine que cela sur ce marché » précise Andreas Semmel, nouveau directeur de l’entreprise et fin connaisseur de la chose photovoltaïque. Popsun fait sous-traiter une partie de la fabrication des structures en France par des entreprises dotées de robots à commande numérique qui maîtrisent la découpe laser. En termes de tarifs, l’absence de travaux de génie civil pour les fondations, représente un atout considérable avec des réductions de coûts pouvant dépasser les 20% sur certaines centrales. Pas étonnant de voir des développeurs en course pour les appels d’offres lorgner sur la nouvelle pépite Popsun.  « Nous sommes largement consultés. Aujourd’hui, nous avons près de 10 MW en négociation, chiffrés pour plus de 4 millions d’euros. Nous allons passer d’un CA de 1,5 millions d’euros à plus de 15 millions d’euros pour 2021 » confie l’heureux chef d’entreprise, néo sexagénaire. Et ce d’autant que la demande de produits domestiques en résidentiel est également en plein boom. Avec à la clé une innovation Popsun, pour l’heure à l’état de prototype : une ombrière à trois pieds fruit de l’imagination de Jean-Luc Batel.

Encadré

Les ombrières Popsun dans le détail

  • Caractéristiques techniques des ombrières

 Travée de 7,5 m (soit 3 places de parking entre les poteaux)

 Profondeur de 4, 5 ou 6 m

 Hauteur au point le plus bas : 2,5 m

 Modules en paysage

 Système d’intégration propre à la structure de l’ombrière

 Fixation des semelles avec scellement chimique

 Matériaux : acier galvanisé avec traitement Sendzimir ou thermolaquage

www.popsun-energy.com

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés