Quand l'Ademe prend son envol avec Solar Impulse

Le 30 octobre dernier, en présence de Nicolas Hulot, Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire, Bruno Lechevin, Président de l’ADEME, et Bertrand Piccard, Président de la fondation Solar Impulse, ont signé un Memorandum d’Entente. Grâce à cet accord, l’Alliance mondiale pour les solutions efficientes et l’ADEME renforceront leur coopération pour promouvoir les technologies propres et rentables pour lutter contre le réchauffement climatique.

Faire avancer la cause des technologies propres

L’Alliance mondiale pour les solutions efficientes a été initiée à la suite du projet Solar Impulse, qui a permis en 2016 de réaliser le premier tour du monde en avion solaire. L’Alliance réunit start-up, entreprises, institutions et organisations qui produisent, exploitent ou soutiennent des technologies propres à travers le monde. Elle a pour mission de présenter, d’ici la COP24 en 2018, 1000 solutions rentables et efficientes aux gouvernements, entreprises et institutions pour les aider à atteindre leurs objectifs environnementaux et à adopter des cadres légaux plus ambitieux. La première assemblée générale de l’Alliance aura lieu le 14 novembre pendant la COP23 à Bonn et réunira les membres de l’Alliance.

Des domaines de collaboration variés entre l’ADEME et l’Alliance

Le Mémorandum d’Entente, conclu pour une période de deux ans renouvelables, établit une coopération bilatérale entre l’ADEME et l’Alliance sur des sujets d’intérêt commun, en particulier dans les champs des technologies propres et économes, ainsi que le développement de pratiques ayant une faible empreinte carbone. « Vos actions de coopération dans le cadre de l’Alliance contribueront, sans nul doute, à donner un nouvel élan à la promotion et au déploiement de solutions écologiquement soutenables qui vont améliorer notre quotidien », s’est réjoui Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire.

Plus précisément :
l’ADEME et l’Alliance échangeront des informations (feuilles de route, visions) sur des sujets de prospective, d’émergence des filières et de projets exemplaires mis en œuvre dans les territoires ;
l’ADEME et l’Alliance contribueront avec les partenaires intéressés à des opérations de diffusion et de promotion des technologies propres, pour favoriser leur utilisation dans le monde, notamment à l’échelle régionale ;
l’ADEME identifiera les éco-entreprises innovantes pouvant rejoindre l’Alliance, notamment grâce au Club ADEME International, et les projets exemplaires soutenus à l’international ;
l’ADEME pourra accompagner des projets initiés par les membres de l’Alliance en s’appuyant sur les programmes de renforcement des capacités qu’elle met en œuvre dans le cadre de coopérations bilatérales et multilatérales.

Pour Bruno Lechevin, Président de l’ADEME, « rejoindre l’Alliance m’a semblé tout naturel pour favoriser l’essor des solutions de lutte contre le réchauffement climatique qui vont nous permettre d’engager les mutations nécessaires de notre société, pour répondre aux défis sociaux, sociétaux, environnementaux et sanitaires. » « En rassemblant les principaux acteurs dans le domaine des technologies propres, notre but est d’accélérer l’implémentation de solutions rentables pour encourager les gouvernements et entreprises à adopter des politiques énergétiques et environnementales plus ambitieuses. L’ADEME, comme l’Alliance Mondiale, bénéficie d’un important réseau de solutions innovantes. Cette synergie nous permettra d’agir de manière encore plus efficace et ajoutera une réelle valeur à nos efforts communs. » Bertrand Piccard, Président de la Fondation Solar Impulse.
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés