Le ministre de la Relance, Patrick Devedjian, en visite au pôle de compétitivité DERBI

Le ministre de la Relance Patrick Devedjian s’est rendu à Perpignan, jeudi 8 juillet dernier, afin de rendre une visite au très dynamique pôle de compétitivité DERBI (Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l’Industrie). L’occasion de faire un point sur les projets du pôle et sur les avancées technologiques en matière d’énergies renouvelables ! En point d’orgue la création d’un Institut d’Excellence consacré au solaire thermique à hautes et basses températures !

Le ministre de la relance Patrick Devedjian s’intéresse de près à la croissance verte et à son potentiel d’emplois induit. Lors d’un déplacement à Perpignan, le ministre a tenu à rencontrer les responsables du pôle de compétitivité DERBI spécialisé dans les Energies Renouvelables dans le bâtiment. Accueilli dans les locaux du centre CARTECH, émanation du CNRS et de l’Université de Perpignan, le ministre Patrick Devedjian a pu découvrir les nombreux procédés d’avenir et notamment des projets prometteurs de climatisation solaire sous le soleil brûlant du Roussillon.

Captivé par les recherches menées au sein de ce pôle de compétitivité reconnu et dûment labellisé, dans un domaine porteur de beaucoup d’avenir, le ministre a estimé toutefois que « le solaire n’était pas encore compétitif par rapport à l’éolien. Il faut le reconnaître ». « Mais, nous voyons ici que des perspectives d’améliorations techniques et de gains de productivité peuvent intervenir dans des délais raisonnables. Quand il deviendra compétitif, le solaire sera essentiel pour le pays, au cœur d’une révolution industrielle créatrice d’emplois et de produits innovants. C’est là que nous gagnerons les parts de croissance dont nous aurons besoin » a-t-il ajouté.

Le ministre Patrick Devedjian a mis en avant le formidable potentiel du pays d’inventeurs qu’est la France en déplorant un manque d’efficacité lors du passage aux phases d’industrialisation. Pour les énergies renouvelables, il a justifié le recours aux aides et aux subventions lors du soutien à la recherche et au développement. « C’est là leur seule légitimité. Dans les autres cas, elles ne font que fausser la concurrence » a-t-il asséné.

Questionné sur un soutien de l’Etat au futur projet d’Institut d’Excellence sur le solaire thermique à hautes et basses températures qui devrait voir le jour à Perpignan pour un budget de 100 millions d’euros sur dix ans pour la création d’une centaine de postes, le ministre de la relance a déclaré qu’il s’agissait d’une perspective intéressante dans le cadre du grand emprunt vantant par la même les bons résultats enregistrés par le dispositif du « crédit d’impôt recherche ».

Labellisé depuis 2005, le pôle DERBI accueille quatre-vingt quatre entreprises, vingt et un centre de recherches et trente-huit Fédérations. Dans le cadre du pôle, 209 projets ont été déposés, 134 labellisés dont 94 en Recherche et Développement pour un budget global de 277 millions d’euros dont 43 millions d’euros de financement public.
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités et tagué , , , . Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés