L'autoconsommation gagne du terrain

Deux installations en autoconsommation, l’une classique photovoltaïque, l’autre hybride PVT (Photovoltaïque et Thermique) ont vu le jour respectivement sans un hôtel au cœur du parc régional de Camargue et dans une ferme du Lot. Deux défis environnementaux et écologiques relevés de fort belle manière. Détails !

Le Mas de la Grenouillère, mas typique au cœur du Parc Régional de Camargue et de ses manades, s’est transformé en un splendide hôtel 3 étoiles couplé à un centre équestre. L’objectif du gérant de l’hôtel, Guillaume Contreras et des équipes de pose de la société ENR Gamarra était de réaliser une installation photovoltaïque en autoconsommation pour cet établissement situé dans ce cadre très réglementé du Parc Régional de Camargue. Autour d’un leitmotiv : rester en accord avec cet environnement particulièrement protégé.

30% des besoins couverts

« Nous souhaitions nous inscrire dans un véritable projet écologique pour la construction de cet hôtel. Côté énergie, notre but ultime est d’être en totale autonomie énergétique. Tout d’abord, dans le cadre de notre démarche environnementale, notre recherche s’est portée sur des produits photovoltaïques uniquement européens. Les modules SOLARWATT répondent à ce premier critère puisqu’ils sont fabriqués en Allemagne. Ensuite, l’électricité produite par cette installation nous permet de couvrir 30% de nos besoins, elle alimente les congélateurs, les climatiseurs et la piscine. C’est pour nous un très bon début » confirme Guillaume Contreras.
La production électrique est donc entièrement autoconsommée et alimente tout l’hôtel, qu’il s’agisse des bornes de recharge de véhicules, de la climatisation, de l’eau chaude ou de l’éclairage. Le bureau d’études de Sébastien Gamarra a réalisé une étude préalable de la consommation et fait plusieurs propositions. Après plusieurs commissions afférant notamment aux subventions possibles, le choix s’est porté sur la mise en place d’une installation d’une puissance de 9kWc. L’installation photovoltaïque s’inscrit également dans la volonté des propriétaires de minimiser leur impact sur l’environnement et elle doit s’intégrer visuellement dans un cadre d’exception. « Comme la toiture est basse et que nous sommes dans un environnement protégé, il fallait rendre le système aussi peu visible que possible. Pour cela, les rails du système ont été posés dans le sens du rampant, et le câblage a été réalisé afin de remonter tous les câbles vers le haut et raccorder les strings en haut du champ photovoltaïque. Le résultat est esthétique et ne dénature pas le site » analyse Sébastien Gamarra. Mission accomplie donc !

« Nous trouverons un véritable avantage économique à une production en majorité autoconsommée »

Plus à l’ouest dans le Lot, un couple d’éleveurs de canards gras à Gorses dans le Lot a opté pour une solution en autoconsommation qui propose de doubler le rendement du soleil grâce à des panneaux solaires hybrides, afin de bénéficier d’une production d’eau chaude et d’électricité pour alimenter leur atelier de production de foie gras ainsi que leur habitation.
« Nous souhaitions améliorer notre autonomie énergétique, faire des économies et participer à notre échelle à l’essor des énergies vertes » explique Nathalie Labarthe. Après avoir étudié de nombreuses propositions, leur choix s’est porté sur la solution Solarmix proposée par la société Panosol’ à savoir six modules hybrides DualSun En plus de donner à la famille Labarthe une grande autonomie énergétique, Solarmix est économique et flexible. Les panneaux solaires hybrides sont installés en toiture grâce à un système simple de crochets et rails en surimposition, nul besoin donc de reprendre la couverture de la toiture. Les Labarthe consomment donc directement l’électricité qu’ils produisent. Le Consuel vient, comme à l’accoutumée, valider la conformité de l’installation électrique, mais il n’y a ni compteur électrique supplémentaire, ni frais de raccordement au réseau. Quant au ballon d’eau chaude, il permet de stocker l’eau chaude produite par les modules hybrides et prend le relais en cas de besoins supplémentaires, grâce à son appoint électrique. Tout bénéfice comme l’explique Paul Leondaridis, directeur général de Panosol’ : « Du point de vue économique, l’énergie solaire offre la possibilité de décentraliser la production d’énergie. Cela présente 2 avantages :
développer l’emploi local et réduire la dépendance énergétique du pays. Il faut donc continuer de développer le solaire afin que le particulier s’approprie de l’énergie en tant que consommateur final. Il s’agit d’un facteur de relance important en faveur de la croissance économique et de protection de l’environnement ». Il poursuit : « Chez Panosol’, nous sommes très optimistes quant à l’avenir du solaire. Dire ce qu’il y aura dans 20 ans n’est pas facile, mais nous sommes persuadés que cette technologie continuera à se populariser. Sous quelle forme ? Sans doute chaque bâtiment aura sa propre installation. Et grâce au développement des smart grids, nous trouverons un véritable avantage économique à une production en majorité autoconsommée, où la consommation effective serait complétée par une fourniture minimale provenant du réseau. Les pertes en ligne se verraient considérablement réduites ».
-reponse.fr
Encadrés

L’installation du Mas de la Grenouillère

Pour cet établissement, le choix s’est porté sur les modules bi-verre SOLARWATT 60P et le système de fixation ECOLINE, installés en surimposition sur la toiture de l’écurie attenante. Ce champ photovoltaïque se compose de 36 modules bi-verre de puissance unitaire de 250 Wc, pour une puissance installée totale de 9 kWc, et permet aux maîtres d’ouvrages de profiter de garanties record SOLARWATT : 30 ans de garantie fabricant, 30 ans de garantie rendement et la Protection totale.

Le kit Solarmix installé dans la ferme des Labarthe
:
6 modules hybrides DualSun
Système de pose en surimposition ECOLINE
Kit thermique avec ballon de 300 l.
Onduleur SMA et matériel électrique associé

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés