Global Green New Deal: les maires reconnaissent l’urgence climatique mondiale

Eric Garcetti, maire de Los Angeles et président nouvellement élu du C40, a annoncé aujourd’hui aux côtés des maires du monde entier, dont Copenhague, Paris, Rio de Janeiro, Sydney et Tokyo, son soutien en faveur d’un Global Green New Deal (Nouveau Pacte vert mondial en français) et a reconnu l’urgence climatique mondiale.

Cette large coalition – comprenant aussi des jeunes activistes du climat et des représentants de syndicats, du monde des affaires et de la société civile – a déclaré son soutien à la vision d’un Global Green New Deal, alors que les maires des plus grandes villes du monde lancent l’alerte: la planète est aujourd’hui en  état d’urgence climatique. Les dirigeants des villes participant au Sommet mondial des maires du C40 à Copenhague, répondent ainsi à l’échec d’un système intergouvernemental bloqué par un petit nombre de gouvernements puissants au service de l’industrie des énergies fossiles.

Des bâtiments « zéro carbone »,

À travers le Global Green New Deal, les villes ont réaffirmé leur engagement à protéger notre environnement, renforcer notre économie et bâtir un avenir plus équitable en réduisant les émissions provenant des secteurs principalement responsables de la crise climatique, à savoir les secteurs du transport, du bâtiment et des déchets, afin de maintenir le réchauffement climatique en dessous de l’objectif de 1,5 °C fixé par l’Accord de Paris. Cela implique notamment de prendre des mesures inclusives pour le climat en les plaçant au cœur de toutes les prises de décisions à l’échelle des villes, afin d’assurer une transition juste pour les personnes travaillant dans les industries à forte émission de GES et de mettre fin aux injustices environnementales persistantes pour les personnes que la crise climatique touche de manière disproportionnée, à savoir les populations des pays du Sud en général et les communautés les plus pauvres à travers le monde.

Éviter les pires conséquences de la crise climatique revient à réduire de moitié les émissions mondiales d’ici 2030: il faut améliorer la mobilité tout en remplaçant les véhicules polluants alimentés en énergie fossile par des alternatives propres, établir les codes de construction les plus strictes possibles, réduire les déchets, entre autres mesures. Des politiques sont déjà en œuvre dans des villes du monde entier, grâce à l’engagement des maires à la Déclaration pour des bâtiments « zéro carbone », la Déclaration en vue de tendre vers l’objectif « zéro déchet » et la Déclaration pour des rues plus vertes et plus saines du C40.

Gagner cette course contre la montre

Le Global Green New Deal a été immédiatement salué par tous ceux déjà engagés à l’action climatique telle que déterminée par la science: les chefs d’entreprise, investisseurs, membres du mouvement syndical et de la société civile, groupes autochtones, représentants d’implantations sauvages, et groupes sur lesquels le changement climatique et la pauvreté ont un impact disproportionné. Les maires Eric Garcetti, Anne Hidalgo et Frank Jensen ont lancé un défi clair aux dirigeants nationaux, chefs d’entreprise et investisseurs qui n’ont pas encore atteint les ambitions visées dans le Global Green New Deal.

« En tant que maires, notre grande priorité est de garantir la sécurité de nos citoyens. » déclare Anne Hidalgo, Maire de Paris et Présidente du C40. « L’Accord de Paris a été signé dans notre ville il y a bientôt 4 ans. Puis il y a tout juste un mois, les leaders du monde entiers réunis à New York ont à nouveau échoué à se mettre d’accord sur les mesures suffisantes pour contrer la crise climatique. Leur incapacité menace directement tous les citoyens du monde alors que le temps nous est compté. Le Global Green New Deal est l’atout pour gagner cette course contre la montre, et tous les décisionnaires doivent prendre leurs responsabilités face à ce défi. »

Les villes montrent la voie

« En matière d’action pour le climat, personne ne fait plus que les villes, mais personne n’en fait assez, » a dit Eric Garcetti, maire de Los Angeles. « Nous entrons dans une décennie décisive pour la préservation de notre planète et la justice environnementale pour chaque communauté – et je suis fier de présider le C40 en ce moment critique. Ensemble, nous continuerons à défendre le monde et à promouvoir une vie meilleure et plus équitable pour tous ceux qui y vivent. ». « Copenhague reconnait l’urgence climatique et s’engage dans le Global Green New Deal, car le changement du climat met en péril la sécurité, la santé publique et la prospérité, a lancé le maire de Copenhague Frank Jensen. « Il faut agir, et agir ensemble. Pas de doute, les villes possèdent déjà un grand nombre des solutions vertes dont nous avons besoin. »

 

« C’est dans les villes que la lutte contre le changement climatique sera en grande partie gagnée ou perdue “, a déclaré le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. “Lors du Sommet sur l’action climatique qui s’est tenu en septembre aux Nations-Unies, au moins 70 pays et 100 villes ont convenu d’améliorer leurs plans nationaux d’ici 2020 – nous devons tirer parti de cet élan. Les villes sont au cœur de cette course, et je félicite le C40 pour son leadership en ce moment critique. » « La nécessité d’une action audacieuse pour le climat se fait plus urgente, et les maires et les villes montrent la voie et obtiennent des résultats », a déclaré Michael R. Bloomberg, Président du Conseil d’administration du C40, Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’action climatique et maire de New York de 2002-2013. « Ensemble, les villes du C40 ont pris des milliers de mesures efficaces pour réduire les émissions de carbone, et elles prouvent comment la lutte contre le changement climatique contribue à stimuler la croissance économique et à améliorer la santé publique. Il n’y a pas de temps à perdre. »

 

« Cette coalition et les engagements en faveur d’un Green New Deal global sont très encourageants, a ajouté Alexandria Ocasio-Cortez, représentante du 14e district de New York à la Chambre des représentants des États-Unis. « Si nous unissons nos forces à l’échelle mondiale, alors nous saurons saisir cette chance pour faire face à notre plus grande menace. » « Dans un contexte d’urgence climatique, la seule réponse possible est l’action. L’intensité et la fréquence de certains aléas climatiques augmenteront et Montréal est prête à relever le défi avec audace. Aux côtés d’autres villes, nous avons pris plusieurs engagements, dont le One Planet Charter, le Deadline 2020, le Compact of Mayors et la déclaration du Sommet des élus locaux de Paris 2015. En reconnaissant l’urgence climatique et en s’engageant à atteindre la carboneutralité en 2050, Montréal a inscrit la lutte contre les changements climatiques au cœur de ses engagements », a affirmé la maire de Montréal, Valérie Plante. De nouveaux chiffres publiés avant le Sommet mondial des maires du C40 à Copenhague ont révélé que 30 villes ont désormais atteint leur pic d’émission et progressent rapidement vers une réduction nette à zéro. Plus de 100 villes du monde entier se sont désormais engagées à élaborer des plans d’action climatique conformes à l’objectif mondial de l’Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C.

Encadré

Les principes fondateurs du Global Green New Deal

Nous reconnaissons l’urgence climatique mondiale.

Nous nous engageons à maintenir le réchauffement climatique en dessous de l’objectif de 1,5 °C établi par l’Accord de Paris en réduisant les émissions dans les secteurs principalement responsables de la crise climatique, à savoir ceux du transport, du bâtiment et des déchets.

Les villes du C40 réduisent d’ores et déjà leurs émissions à une vitesse conforme aux limites déterminées par la science: atteindre un pic d’émissions d’ici 2020 et de réduire leurs émissions de moitié d’ici 2030. Chaque entreprise, individu, investisseur, partenaire, nation et représentant de groupes à implantations sauvages qui adhère au Global Green New Deal s’engagera à atteindre des objectifs similaires fondés sur des bases scientifiques.

Nous nous engageons à prendre des mesures inclusives pour le climat en les plaçant au cœur de toutes les prises de décisions à l’échelle des villes, afin de bâtir des communautés prospères et équitables pour tous.

Notre engagement prévoit de préserver les moyens de subsistance, aider à éradiquer la pauvreté, améliorer la qualité de vie, construire des sociétés plus équitables et garantir une transition juste pour les personnes travaillant dans les industries à forte émission de CO2. Le retard dans la lutte contre les changements climatiques a déjà des conséquences dévastatrices, et l’impact est plus sévère sur les communautés les moins responsables des émissions à l’origine de l’urgence climatique. Nous mettrons en œuvre un transfert urgent, fondamental et irréversible des ressources mondiales et des énergies fossiles vers des mesures visant à contrer l’urgence climatique, permettant ainsi de bâtir une civilisation écologique propre et juste.

Nous invitons nos partenaires, à savoir les dirigeants politiques, directeurs généraux, syndicats, investisseurs et représentants de la société civile, à se joindre à nous: reconnaissons tous l’urgence climatique mondiale et prenons des mesures fondées sur les sciences pour la surmonter.

Les entreprises, gouvernements, investisseurs, concitoyens, représentants des syndicats et de la société civile et communautés touchées par le changement climatique et la pauvreté formeront la coalition nécessaire pour faire face à la crise climatique. Nous travaillerons plus particulièrement en étroite collaboration avec les jeunes de nos villes qui se sont exprimés dans la rue, pour les aider à créer l’avenir durable auquel ils aspirent: offrons-leur des solutions pour traduire ces aspirations en politiques et en projets menés au sein des administrations municipales.

Eric Garcetti, le maire de Los Angeles, a été annoncé comme président désigné du C40 Cities, à la suite d’un vote du comité directeur de maires du C40 du monde entier.

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés