ees Europe 2018 : les experts internationaux se penchent sur l'avenir du secteur du stockage de l'énergie

Chaque année, les principaux acteurs du secteur du stockage de l’énergie se retrouvent à ees Europe. Le salon professionnel le plus grand et le plus fréquenté des batteries et systèmes d’accumulation d’énergie en Europe réunit fabricants, prestataires de services, développeurs de projets, investisseurs, intégrateurs de systèmes et organismes de recherche du monde entier. Il fait la part belle aux technologies innovantes, aux études prospectives et aux grandes tendances du marché.

Pour l’édition 2018, outre le développement de la production de batteries, la convergence des secteurs de l’électricité, de la chaleur et de la mobilité ou couplage sectoriel figure parmi les thématiques en vogue. Ces dernières seront aussi abordées au cours de l’ees Europe Conference, qui se déroulera en parallèle. Dans le cadre du riche programme de cette conférence, des experts de renom issus du monde de l’industrie et de la recherche débattront en outre des différents marchés du stockage, des modèles d’affaires et des technologies d’avenir du 19 au 20 juin 2018 à Munich. Jusqu’au 30 avril 2018, il est encore temps de profiter des tarifs préférentiels réservés à ceux qui s’inscrivent à l’avance.
Du 20 au 22 juin 2018, plus de 450 fournisseurs de batteries, de systèmes de stockage énergétique, d’infrastructures de réseau et de solutions pour l’intégration des énergies renouvelables présenteront leurs solutions et produits sur le salon ees Europe et les autres salons professionnels dédiés à l’énergie qui se tiendront parallèlement dans le cadre de The smarter E Europe. Cette plateforme d’innovation rassemble pour la première fois sur un même lieu quatre salons consacrés à l’énergie, assortis d’un passionnant programme-cadre dont fait partie l’ees Europe Conference. Avec Intersolar Europe, Power2Drive Europe et The smarter E Europe Conference, les organisateurs s’apprêtent à accueillir près de 1 700 participants internationaux à la conférence et plus de 200 intervenants venant du monde entier.

Un marché qui devrait doubler à six reprises d’ici 2030

Les batteries et les systèmes de stockage d’énergie forment la pierre angulaire d’un système d’approvisionnement énergétique moderne. Car l’essor des énergies renouvelables dans les secteurs de l’électricité, de la chaleur et de la mobilité nécessite surtout, outre une mise en réseau intelligente, des ressources de stockage supplémentaires, efficaces et économiques. Cette évolution se reflète aussi au niveau des chiffres : selon une étude de Bloomberg New Energy Finance, les nouvelles capacités installées chaque année sur le marché mondial du stockage devraient doubler à six reprises d’ici 2030 pour s’établir alors à 105 GW/305 GWh. En Allemagne, à côté des systèmes de stockage pour entreprises, ce sont principalement les dispositifs de stockage domestiques qui ont le vent en poupe. Selon les chiffres de l’Association fédérale allemande de l’industrie solaire (BSW-Solar), rien qu’en 2017, l’Allemagne a installé plus de 30 000 nouveaux accumulateurs solaires, soit un triplement des volumes au cours des trois dernières années.

« Que ce soient les particuliers producteurs d’électricité désireux d’accroître leur autonomie ou les fournisseurs d’énergie souhaitant proposer davantage d’électricité renouvelable, une chose est sûre : la demande future de solutions de stockage ira croissante », estime Holger Hesse, directeur du groupe de recherche Systèmes stationnaires de stockage d’énergie, directeur adjoint de la chaire Technologies de stockage d’électricité de l’Université technique de Munich (TUM) et membre du comité de la conférence. « C’est précisément en raison du développement de la mobilité électrique que la thématique de la connexion au réseau et de la maîtrise optimale de l’énergie prend une nouvelle dimension cette année. Dans ce contexte, du fait de la forte baisse continue des prix des cellules lithium-ion et des systèmes d’accumulateurs, le stockage stationnaire de l’énergie revêt une importance cruciale pour l’approvisionnement énergétique de demain », poursuit-il.

L’efficacité au cœur des thématiques de la production de batteries et du stockage de l’énergie

Pour répondre à la hausse de la demande, il est nécessaire de multiplier les capacités de fabrication et d’assemblage de batteries et de réduire les coûts pour accélérer la commercialisation de plus grands volumes d’accumulateurs à batteries. Parallèlement, il faut renforcer l’efficacité énergétique de leurs composants. Outre la Chine et la Corée, de plus en plus d’entreprises européennes se lancent dans la fabrication de cellules en misant sur la production en série de batteries lithium-ion grâce à des procédés et des matériaux innovants. Pour Otmar Frey, président de la Fédération professionnelle allemande de l’industrie électrotechnique et électronique (ZVEI) et elle même partenaire de la conférence ees Europe Conference, l’Allemagne est un acteur du marché à prendre au sérieux. « Les fabricants allemands de batteries possèdent le savoir-faire nécessaire à la production de batteries prêtes à l’emploi à partir de cellules lithium-ion, destinées, par exemple, aux accumulateurs domestiques pour installations photovoltaïques. Les chiffres prouvent que le marché allemand fait le poids : entre 2011 et 2016, il est passé de 1,7 à 2,8 milliards d’euros. »

Le salon professionnel ees Europe et l’ees Europe Conference qui l’accompagne traiteront des technologies de production de batteries. Plusieurs sessions de la conférence auront pour thème l’efficacité, l’automatisation et les nouveaux matériaux. La session « Material Innovation & Production Automation »
dressera ainsi une vue d’ensemble des résultats de la recherche visant à optimiser les composants des batteries. Lors de leur visite, les visiteurs intéressés pourront faire un arrêt au hall C1 pour s’informer auprès des fournisseurs de technologies de production de batteries sur les dernières évolutions et leurs projets au cours d’un forum spécial et sur un stand collectif.

L’avenir appartient aux projets de stockage transsectoriels
Sur fond de mutation du monde de l’énergie, de nouveaux modèles d’affaires et l’intégration du stockage influent sur le marché. La série de présentations « Business Models or How to Make Money with Energy Storage » s’attardera sur les projets économiquement viables d’utilisation des systèmes de stockage d’énergie. Le recyclage de ces systèmes sera aussi l’occasion d’aborder la question de la rentabilité. Ce thème sera au menu de la session « Environmental Impacts of Battery Storage: LCA and Recycling ». « Outre les aspects techniques, la durée de vie des dispositifs de stockage énergétique concerne également des aspects économiques, notamment la question des impacts environnementaux », précise Matthias Vetter, directeur Accumulateurs d’énergie électrique de l’Institut Fraunhofer pour les systèmes énergétiques solaires (ISE) de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) et président de l’ees Europe Conference. « L’ees Europe Conference abordera les questions du financement et de la sécurisation des projets de stockage, de la qualité des composants et des systèmes globaux, et de nombreux autres sujets importants pour l’avenir », ajoute-t-il.

En particulier l’imbrication de plus en plus étroite des différents secteurs avec les systèmes de stockage d’énergie représente une préoccupation majeure de l’ensemble de la filière énergétique. Dans les prochaines années, l’importance du couplage sectoriel ne cessera de croître. Une tendance qui se reflète aussi au niveau des autres conférences organisées dans le cadre de The smarter E Europe. Ainsi, la session « Charging Infrastructure Technology » de la Power2Drive Europe Conference mettra en vedette l’interconnexion au niveau local des unités de production d’électricité et des systèmes de recharge. De son côté, la série de présentations « New Generation Power Plants/Sector Coupling » de la The smarter E Europe Conference sera notamment consacrée aux derniers développements dans le domaine des solutions de Vehicle-to-Grid. ees Europe et les manifestations parallèles auront lieu du 20 au 22 juin 2018 dans le cadre de la plateforme The smarter E Europe au centre des congrès de Munich Messe München.
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés