DERBI/JNES 2017 : Le nouveau monde de l'énergie a dessiné ses contours à Perpignan

Le rideau est tombé sur la Conférence Internationale DERBI/JNES 2017 ! Et le succès a été au rendez-vous avec plus de 300 congressistes accueillis à Perpignan dans le somptueux site du Palais des Rois de Majorque. Une édition marquée par la forte implication des territoires dans la transition énergétique sur fond d’autoconsommation solaire et de révolution numérique !

Il faisait beau et chaud à Perpignan ces 13 et 14 juin derniers. Comme pour souligner l’incroyable potentiel d’énergie capable de tomber du ciel sous ces latitudes catalanes. La Conférence DERBI/JNES avait justement choisi ces deux jours pour explorer les nouveaux champs des possibles qui s’ouvrent au développement des énergies renouvelables. Avec en figure de proue de « cette transition douce » prônée par André Joffre président du pôle de compétitivité DERBI, les territoires et les collectivités véritables fers de lance de cette mutation énergétique en proximité avec les citoyens mais aussi les nouvelles approches technologiques portées par Abdelila Slaoui, directeur de la FédESol (Fédération de Recherche sur l’Energie Solaire) CNRS, co-organisatrice de l’événement.

En invité d’honneur de cette conférence, Sylvia Calvo, ministre de l’Environnement, de l’agriculture et du Développement durable de la Principauté d’Andorre a évoqué le destin énergétique de ce territoire de montagne niché au cœur des Pyrénées. Quasi exclusivement dépendante des grands réseaux européens en matière d’approvisionnement en électricité, la Principauté d’Andorre, signataire des Accords de Paris, vient de lancer un grand programme avec l’objectif de multiplier par 5 son potentiel renouvelable à horizon 2030. L’hydroélectricité et l’énergie solaire, dans ce pays de montagne très ensoleillé, apparaissent comme les leviers les plus pertinents à explorer. « De quoi également renforcer l’image nature de notre pays trop souvent assimilé aux seules activités du ski et du commerce » a déclaré la ministre.

La Conférence plénière dédiée aux territoires au cœur de la transition énergétique a été l’occasion d’un débat constructif entre Agnès Langevine, vice présidente de la Région Occitanie en charge de la Transition énergétique et écologique, Fabrice Boissier directeur général délégué de l’Ademe et les représentants des opérateurs énergétiques EDF, Engie, RTE. Il a été question de volonté politique affirmée des territoires pour atteindre les objectifs. Celui de la région Occitanie porté par Agnès Langevine est particulièrement ambitieux, devenir la première région à énergie positive d’Europe à horizon 2050. Fabrice Boissier directeur général délégué de l’Ademe a mis en avant les retombées économiques, sociales (création d’emplois) et fiscales d’une telle démarche volontariste. Et cela ne se fera pas sans l’acceptation des citoyens qui plébiscitent d’ailleurs volontiers aujourd’hui l’autoconsommation ou le financement participatif des projets renouvelables. Sans oublier le vecteur numérique et le partage de la data qui vont peu à peu devenir prégnant dans ce monde de l’énergie en mouvement. Entre optimisation des échanges via la blockchain et respect de la confidentialité, un équilibre à trouver !

Tout au long des deux jours, tables rondes et ateliers se sont succédé au rythme de thématique aussi riches et variées que le numérique au service de l’autoconsommation, résidentielle ou collective, le stockage sous toute ses formes avec l’intervention remarquée de Cédric Christensen, consultant venu en direct de Californie, état Providence pour le développement des EnR quoiqu’en dise le président Trump, les bâtiments et quartiers solaires, les procédés ou encore le solaire thermique. Sans oublier les sessions posters qui témoignent comme chaque année de la dynamique française sur le marché mais aussi les quelque 70 rencontres d’affaires, véritables interfaces entre investisseurs et porteurs de projets.

Au rayon remise de trophée, les magnifiques bronzes coulés au four solaire d’Odeillo, œuvres estampillées Marc-André 2Figures, ont été décernés à Edison ways pour l’innovation, Sirea pour l’industrie et à Christophe Menezo pour la recherche scientifique. Le pôle DERBI et la FédESol donnent déjà rendez-vous pour l’année prochaine dans le Roussillon pour une nouvelle conférence alors même que la dynamique renouvelable est actuellement en pleine accélération dans l’Hexagone.

Encadré

Signature d’une charte d’engagement social et environnemental

Afin de promouvoir l’emploi local dans le domaine de la construction, le pôle de Compétitivité DERBI, la CCI Régionale, la Fédération Régionale du Bâtiment, la Fédération Régionale des travaux publics et EDF Energies nouvelles ont signé une convention dans le cadre des projets éoliens et photovoltaïques d’EDF Energies Nouvelles en Région Occitanie. Cette convention a pour objet d’accompagner les entreprises locales pour qu’elles répondent au mieux aux marchés de travaux lancés lors de la construction des projets d’EDF Energies Nouvelles qui s’engage à inclure des clauses environnementales et sociales dans les marchés de travaux. Les entreprises devront s’engager à respecter des critères environnementaux à travers un bilan carbone ainsi qu’à respecter des critères sociaux, elles sont accompagnées par les fédérations professionnelles signataires, la CCI Régionale et DERBI qui les aideront à postuler à ces marchés.
Plus d’infos…
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés