TENERGIE vient d'inaugurer à Mallemort (13) une serre agricole « nouvelle génération

Producteur indépendant d’énergies renouvelables, TENERGIE (Meyreuil, 50 salariés, 80 M€ de CA) a inauguré mercredi 25 octobre, à Mallemort, une serre photovoltaïque « nouvelle génération » au domaine Saint Vincent. Mise en service en avril dernier, cette serre permet de combiner valorisation de l’exploitation agricole et effi cacité énergétique, dans une démarche gagnant-gagnant. Ce projet d’envergure constitue ainsi une vitrine majeure de double usage du foncier, un enjeu crucial pour un territoire sur lequel la problématique foncière est centrale. Tenergie affirme son expertise sur cet enjeu phare de la transition énergétique, et inscrit la serre du domaine Saint Vincent au cœur de son ambition : faire de la région PACA une région autosuffisante en énergie.

Concilier projet agricole et production d’énergie

Avec 8 027 panneaux photovoltaïques intégrés en toiture, sur une surface de 33 000 m², la serre du domaine Saint Vincent permettra de produire, dès 2019, 80 tonnes de courgettes / hectare (soit 240 tonnes par an), tout en produisant 3,1 GWH d’électricité « verte » (soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 700 foyers (hors chauffage)), sans émission de gaz à effet de serre et en permettant une économie de plus de 271 T de CO2. Une aubaine pour Laurent Chabert, maraicher et responsable du domaine Saint Vincent depuis 2014. Grâce à ce nouvel équipement, la gestion du climat et le confort de travail ont été améliorés et la qualité des produits optimisée. « Cette nouvelle serre apporte plus de protection face aux intempéries ou aux nuisibles. La qualité de notre production sera ainsi améliorée, ce qui nous permettra de travailler encore plus notre clientèle de restaurants gastronomiques et étoilés », explique Laurent Chabert.

Le modèle de l’agriculture de demain

Fort de son expertise sur de nombreux bâtiments industriels ou agricoles qu’elle a équipés en toiture, Tenergie a, pour cette réalisation, innové tant dans l’implantation des modules photovoltaïques que dans l’optimisation de la ventilation. L’ombre projetée par la couverture photovoltaïque (et structure) est diminuée à 36% de la surface au sol contre 52% dans une serre photovoltaïque classique. La lumière est mieux valorisée par l’usage d’un polycarbonate filtrant et diffusant, améliorant ainsi l’uniformité de la lumière au sol. Pour la ventilation, un système d’ouvrants innovant en toiture couplé à une ouverture latérale totale et motorisée, piloté en fonction du climat intérieur et des contraintes météorologiques extérieures permet un contrôle climatique précis.

Une serre nouvelle génération qui vient renforcer l’offre que Tenergie propose déjà aux acteurs du monde agricole. A noter en effet que 80% des projets de Tenergie sont réalisés pour le monde agricole ou à destination des collectivités locales. Tenergie dispose d’un véritable savoir-faire dans le domaine puisque l’entreprise a déjà réalisé une installation de 3 MWc à Saint Cyprien (Pyrénées-Orientales), et construit actuellement deux serres dans le même département, à Saint Féliu d’Amont (puissance estimée de 1,1 MWc) et à Alenya (puissance estimée de 3,7 MWc).
Plus d’infos…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés