Première opération d'autoconsommation collective photovoltaïque en service dans les Hauts-de-France

La communauté de communes du haut pays du Montreuillois, la société Coherence Energies et Enedis ont réalisé la mise en œuvre d’une opération d’autoconsommation collective. Il s’agit là d’une première sur le territoire régional. Cette réalisation préfigure l’évolution du déploiement des énergies renouvelables décentralisées au plus près des consommateurs locaux, en s’appuyant sur le réseau public de distribution et les compteurs communicants.

La communauté de communes du Haut-Pays du Montreuillois a fait installer quatre toitures photovoltaïques sur ses bâtiments communautaires, pour une puissance cumulée de 228 kWc. Une partie de la production est autoconsommée et l’excédent est valorisé dans un contrat de vente sur le réseau auprès du fournisseur Enercoop. Cette opération est inscrite dans le plan d’actions de la convention Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV), portée conjointement par la collectivité et le Ministère de la Transition
Ecologique et Solidaire.

33 kWc en autoconsommation

L’expertise du cabinet d’études Coherence Energies, maitre d’œuvre de l’opération, a permis d’engager une de ces quatre toitures dans la mise en place d’une opération d’autoconsommation collective pour une puissance 33 kWc. Cette opération d’autoconsommation collective est rendue possible par la loi du 24 février 2017 et son décret d’application du 28 avril 2017. Ils permettent à plusieurs consommateurs et producteurs de se lier entre eux au sein d’une personne morale (PMO) pour autoconsommer collectivement l’électricité renouvelable en se répartissant la production en aval d’un même poste de distribution publique. Le réseau de distribution publique exploité par Enedis est donc au cœur du dispositif d’autoconsommation collective. Acteur à part entière de la transition énergétique, le gestionnaire accompagne la collectivité et répond ainsi à une tendance sociétale en faveur d’une production et d’une consommation locale. Son rôle est de mesurer, calculer et communiquer aux clients les quantités d’électricité produites et à répartir entre eux. Il garantit également l’alimentation en courant si la production locale est insuffisante.

Autoconsommation collective et mobilité électrique

Cette opération d’autoconsommation collective est située sur la commune de Fruges sur un réseau basse tension. Tant côté consommateur que producteur, l’opération s’appuie sur l’utilisation des compteurs communicants Linky déployés par Enedis qui permettent de compter à la fois l’énergie produite et l’énergie consommée. L’installation photovoltaïque est située sur la toiture du cybercentre de la communauté de communes. Sa production électrique est consommée en partie directement par ce même cybercentre et le bâtiment voisin, la maison de la petite enfance. Le surplus, injecté sur le réseau public d’Enedis, est consommé par la maison de santé pluridisciplinaire située à quelques centaines de mètres. A terme, ce dispositif permettra également d’alimenter une borne de recharge publique pour véhicules électriques.
www.ecologique-solidaire.gouv.fr/territoires-energie-positive-croissance-verte

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés