Bordeaux Métropole Énergies dévoile sa feuille de route ambitieuse pour accélérer la transition énergétique à horizon 2028

Bordeaux Métropole Énergies (BME), acteur majeur de la transition énergétique du territoire métropolitain et girondin, vient de dévoiler sa stratégie 2024-2028. Un triptyque d’engagements au service des collectivités, entreprises et particuliers du territoire !

La feuille de route de BME cible trois acteurs clés : les collectivités locales, les entreprises engagées dans la décarbonation, et les particuliers. Elle se base sur des éléments clés tels que la place historique de BME et de ses six filiales/marques dans le paysage énergétique local, le savoir-faire industriel issu de ses activités gazières et l’intégration réussie de ses nouvelles activités : rénovation énergétique globale, solaire et chaud et froid renouvelable. L’ambition portée dans la nouvelle feuille de route consiste à amplifier les actions visant à consommer moins, produire mieux, en intégrant l’innovation et en s’appuyant sur son ancrage local.

BME, acteur majeur de la rénovation énergétique globale

La massification de la rénovation énergétique des logements et du tertiaire, avec l’objectif d’accompagner 40% des copropriétés girondines, est l’une des priorités du groupe au travers de son activité Facirénov. Accompagnant déjà plus de 8 000 logements à ce jour, BME vise le recrutement complémentaire de plus de vingt collaborateurs pour atteindre cet objectif. La rénovation énergétique des maisons individuelles est un autre point fort de la feuille de route BME, avec l’obtention récente de l’agrément “Mon accompagnateur Rénov”. L’objectif est de créer les conditions pour stimuler ce marché et accompagner de plus en plus de foyers dans leur rénovation énergétique globale.

La solarisation, l’autre axe fort de ce plan stratégique

La transition vers un avenir énergétique décarboné est l’impératif majeur de BME. Le groupe investit pour cela dans plusieurs vecteurs énergétiques. La solarisation des toitures, parkings, centrales au sol et flottantes sur le territoire girondin est l’autre axe fort de ce plan stratégique. Dans cette perspective, BME, via sa filiale Néomix, souhaite accompagner les collectivités du territoire dans cette démarche, et aussi solariser près de 20 % des toitures et parkings des entreprises prêtes à s’engager. Néomix se positionne comme concepteur, constructeur, exploitant et investisseur, comme dans le cas de l’AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt) remporté pour solariser 5 parkings métropolitains. BME (Néomix) accélère également le déploiement de projets de centrales au sol et flottantes à l’image du projet sur la commune de Soussan. Ces initiatives démontrent la capacité à créer des coopérations territoriales fructueuses et à renforcer les liens entre production et consommation d’énergie décarbonée entre les territoires. Au total, Néomix développe actuellement 30 MWc et vise à atteindre plus de 120 MWc à l’horizon 2028.

Hydrogénia vise à produire de l’hydrogène vert à partir d’EnR

Les activités de production et de distribution de chaleur et de froid renouvelables, développées par Mixéner, renforcent l’engagement de BME dans cette transition énergétique décarbonée. L’entreprise exploite actuellement les réseaux de chaleur Haut de Garonne Energies, Bordeaux Bègles Energies, Energies des Bassins, et a récemment mis en service le réseau de Mérignac Centre (Mérignac Centre Energies). Le froid renouvelable constitue également un axe fort, avec déjà des réalisations concrètes comme la Cité du Vin, la Cité Municipale de Bordeaux où le nouveau bâtiment de la Caisse des Dépôts et Consignations (Saint-Jean Belcier), et prochainement un projet de froid renouvelable à l’échelle du nouveau quartier Canopia en partenariat avec le promoteur Apsys. L’entreprise confirme également son développement historique sur les gaz verts via ses participations dans trois méthaniseurs girondins (2 à Saint-Laurent-Médoc et 1 à Saint-Jean-d’Illac). Le projet Hydrogénia, qui vise à produire de l’hydrogène vert à partir d’électricité renouvelable, alimentera des bus TBM et injectera dans le réseau école Régaz-Bordeaux pour développer de nouvelles formations. BME est également partie prenante du projet porté par la société Moulinot visant à construire une unité de traitement des biodéchets alimentaires à Eysines.

Un acteur de confiance, ancré dans le territoire métropolitain et girondin

BME affirme son ancrage local et son rôle d’acteur de confiance au service du territoire métropolitain et girondin. Le groupe encourage l’innovation et les projets territoriaux, en ouvrant la voie aux nouveaux modèles énergétiques décentralisés et circulaires, comme l’illustre le projet d’autoconsommation collective de Brannens. Les collaborations avec des partenaires locaux tels que Bordeaux Technowest, incubateur de start-up locales démontrent l’engagement de BME à fédérer un écosystème d’acteurs locaux. BME s’inscrit profondément dans son territoire, avec un actionnaire principal, Bordeaux Métropole, aux côtés d’actionnaires complémentaires et engagés (Engie et Banque des Territoires). 100% des investissements sont réalisés en Gironde et tous les collaborateurs, près de 500 au total, sont basés à Bordeaux. En résumé, l’ambition de la nouvelle feuille de route de BME est de contribuer activement à l’émergence d’un territoire girondin à énergie positive à et zéro émission nette à l’horizon 2050. La feuille de route stratégique présentée développe un ensemble de nouveaux projets qui prévoient le recrutement de plus de 40 collaborateurs pour plus de 100M€ d’investissements sur le territoire d’ici à 2028. « Notre ambition est claire : accélérons vers 2050 ! Cette feuille de route concrétise notre engagement à intensifier la transition énergétique sur notre territoire. Nous mettons et continuerons à mettre en œuvre des efforts et des investissements à la mesure de ce défi. Chez BME, 2050 c’est aujourd’hui ! » confie Claudine Bichet, Président de Bordeaux Métropole Énergies. Et Philippe Denis, Directeur général de Bordeaux Métropole Énergies de conclure : « Nous sommes fiers du tournant stratégique opéré par la SEM et ses filiales. Notre engagement envers la sobriété et la décarbonation est ancré dans chaque action que nous entreprenons collectivement. »

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés