SCHOTT Solar poursuit sa croissance dans un contexte difficile

Le constructeur de modules solaires SCHOTT Solar prévoit une année fiscale 2011 positive (allant du 1er octobre 2010 au 30 septembre 2011), après deux premiers trimestres aux résultats encourageants. Les succès importants remportés sur le marché par le fabricant, l’augmentation des ventes en France et à l’international, le lancement réussi de son activité projets photovoltaïques et son plan ambitieux de réduction des coûts lui ont permis d’enregistrer ces résultats positifs. La capacité de production de SCHOTT Solar a par ailleurs plus que doublé par rapport à l’an dernier, passant à 870 MW grâce à sa collaboration avec Hareon Solar en Chine. Le fabricant a ainsi développé de nouveaux canaux de distribution et considérablement accru le volume de ses ventes.

Expansion en Asie

SCHOTT Solar a présenté fin janvier 2011 sa joint venture avec Hareon Solar Ltd. de Taicang (Chine). L’objectif de ce partenariat est d’augmenter les capacités de production des modules solaires SCHOTT, en maintenant une haute qualité à un coût compétitif. La première phase vise une production annuelle de 300 MW de modules PV, et d’autres extensions sont prévues. Les modules seront produits exclusivement pour SCHOTT Solar. Conformément à ses critères très stricts de qualité, SCHOTT Solar contrôlera l’approvisionnement en matières premières et en composants, ainsi que la totalité des processus de production et d’inspection finale. Le contrôle qualité sera assuré par des employés présents sur place, directement dans la chaîne de production.

Démarrage réussi pour l’activité SCHOTT Solar Power Projects

« SCHOTT Solar Power Projects » regroupe les activités du fabricant relatives aux grands projets photovoltaïques. « Power Projects » consiste à mettre en œuvre des centrales photovoltaïques équipées de modules SCHOTT Solar via une participation financière auprès de partenaires. SCHOTT Solar peut se charger également de concevoir et réaliser des centrales photovoltaïques clés en main. Ainsi le savoir-faire de SCHOTT Solar va de l’ingénierie financière du projet, avec un apport en capital, à un appui technique hautement qualifié dans la phase de conception (ingénierie électrique et génie civil), une collaboration étroite dans la réalisation du projet jusqu’à sa vente aux investisseurs. Cette activité est encore relativement récente, mais elle a déjà franchi les premières grandes étapes. En à peine une année, l’équipe a déjà achevé de grands projets totalisant plus de 50 MW. Cette année, SCHOTT Solar a conclu de multiples accords de coopération avec des concepteurs de projets, des maîtres d’œuvre et des investisseurs stratégiques.

Nouvelle extension de garantie produit à 10 ans
Depuis le 1er juin 2011, SCHOTT Solar prolonge également la garantie produit de ses modules, qui passe de 5 à 10 ans. Cette nouvelle mesure fait suite au succès de l’introduction de la garantie de performance linéaire SCHOTT Solar, qui assure une performance de plus de 80% de la puissance nominale sur 30 ans pour les modules bi-verre et sur 25 ans pour les autres modules.

« Nous sommes satisfaits des développements à ce jour.», déclare le Dr Martin Heming, PDG de SCHOTT Solar AG. « Notre stratégie qualité s’est une fois de plus avérée la bonne. Nous sommes particulièrement heureux qu’elle soit validée par des résultats aussi positifs lors de tests indépendants. Avec l’internationalisation en cours de nos ventes et notre entrée réussie sur le marché des projets photovoltaïques, nous avons posé les bases de notre future croissance. »

SCHOTT Solar planifie l’augmentation future de sa capacité de production afin de se positionner parmi les 10 premiers fabricants solaires mondiaux en 2014. Cependant, ceci ne sera possible que s’il l’on peut se reposer sur des politiques favorables à l’énergie solaire. « Cette année, il est difficile de prévoir l’évolution du marché », explique le Dr Heming. « D’un côté, la catastrophe du réacteur de Fukushima a intensifié le débat social sur l’arrêt du nucléaire et le passage aux sources d’énergie renouvelables, notamment en Allemagne. De l’autre, les politiques actuelles sur les principaux marchés, moins favorables au photovoltaïque, risquent de réduire la demande.»
Plus de détails…

Cet article est publié dans Actualités. Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont fermés